La déclaration de politique générale d’Ahoomey-Zunu passée au crible par la Coalition Arc-en-ciel

0
734

coalitio_aec_13aout2013


Le 18 septembre dernier, le gouvernement au grand complet avec à sa tête le Premier ministre Ahoomey-Zunu a présenté sa déclaration de politique générale devant les députés. Les députés de la Coalition « Arc-en-ciel » privé de groupe parlementaire, n’ont pas pu donner de consigne de vote. Cela n’empêche par les députés membres de ce regroupement de dire ce qu’ils pensent de cette déclaration du Premier ministre. Dans une déclaration rendue publique et dont la rédaction du site Togoactualité.com s’est procurée une copie, la Coalition « Arc-en-ciel » passe au peigne fin le discours du PM.
 
« On perçoit dans l’énoncé de ce programme, la tentative du Premier ministre de soutenir chaque action annoncée par des exemples de réussite de son exercice précédent, ce qui constitue un tissu de contre vérité qui prouvent à souffrance que le nouveau programme n’est encore une fois que le catalogue d’intentions auquel ce régime a habitué les Togolais », lit-on dans la déclaration signée du président de la Coalition, Me Tchassona Mohamed Traoré.
 
« Sinon comment comprendre alors que nos hôpitaux, dégradés, insalubres dont les sanitaires sont dans un état dégoûtant continuent à présenter l’image d’antichambre de la mort avec un personnel déjà insuffisant et souvent en grève parce que mal payé et insatisfait de leurs conditions de travail, que le Premier ministre pousse le cynisme à dire que des progrès essentiels ont été réalisés dans le domaine de la santé, s’interroge la Coalition.
 
Parlant du secteur éducatif, la Coalition trouve que la démission du gouvernement est aussi « flagrante qu’elle crève les yeux ». Elle parle d’enseignement laissé à la charge des communautés ou aux mains d’établissements privés onéreux dont la plupart ne répondent pas aux normes.
 
« La baisse catastrophique du niveau dans l’enseignement et les grognes dans ce secteur sont l’illustration d’un mal que le pouvoir essaie de guérir à coup de gourdins, de gaz lacrymogènes et de kalachnikov », poursuit la déclaration.
 
L’injustice est criarde.
 
S’agissant des infrastructures, il est tout de même très difficile de « croire aux promesses du Premier ministre lorsque 90% de nos préfectures continuent de souffrir de l’absence d’infrastructure dignes de ce nom malgré les richesses dont la nature a dotées notre pays comparativement aux pays voisins ».
Lorsque le PM prend du vieux pour faire du neuf, note Arc-en-ciel avant de se demander comment compte-t-il faire de la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption avec des hommes dont la mentalité est de s’accaparer de la quasi-totalité des ressources du pays.
 
Au demeurant, souligne le texte, avec quel instrument institutionnel veut-il réguler la gouvernance lorsqu’il se glose de satisfécit d’une Cour des comptes dont les Conseillers maîtres sont tous du parti au pouvoir ?
Comment compte-t-il faire de la bonne gouvernance lorsque tous les Directeurs de sociétés d’Etat et même le premier responsable de l’Autorité de régulation des marchés publics ont été initiés à user de leurs positions et abuser des ressources publics pour financer ou conduire eux-mêmes la campagne des listes du parti au pouvoir, s’interroge encore la troisième force politique du pays.
 
Pour ce qui est de la justice qui doit être le dernier rempart de tous les citoyens et de tout investisseur, « aucune mesure concrète n’est annoncée dans ce programme pour prouver aux Togolais, que des inculpés ne meurent en prison sans que leur culpabilité ne soit prouvée, des députés ne soient jugés sans que leur immunité ne soit levée ou que des hommes d’affaires ne croupissent en prison, victimes de dégâts collatéraux de règlements de compte au sommet du pouvoir », a insisté ce regroupement.
 
Enfin, la Coalition trouve que le PM a sermonné les Togolais sur les questions de morale et de civisme alors que les Togolais attendent plutôt de ce gouvernement des exemples de probité morale dans la manière de gérer le bien public.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

62 − = 59