La Dynamique, de la coquille vide au néant !

0
1652

Par afreepress

Les grands penseurs comme Hobbes, Rousseau ou encore Locke, qui ont théorisé l’Etat dans la manifestation de sa souveraineté sont unanimes sur le fait que seuls les liens consentis librement entre citoyens sont fondateurs de l’Etat de droits. Qu’on nomme ces liens pacte, convention ou contrat social, chaque Etat repose sur ce principe au cœur de la liberté. Les gouvernants visionnaires s’engagent, chaque fois, à le maintenir, le consolider et l’amplifier.

Pour la réalisation de ces objets, les leaders éclairés s’appuient sur les partis politiques dont la caractéristique essentielle est l’homogénéité idéologique des membres.

Au Togo, dans le foisonnement de partis et de regroupements politiques, il y en a qui UNISSENT leurs membres et militants et ceux qui se distinguent par une hétérogénéité mortelle. Dans la première catégorie de partis, figure en bonne place UNIR. Par contre, la nébuleuse politique connue sous le nom de Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) montre à suffisance son incapacité à fédérer et à UNIR. Comment pouvait-il en être autrement ?

La Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) dans sa réalité humaine et son existence politique n’a pas seulement secrété un néant qui l’isole, elle a germé et engendré une violence qui l’engouffre. La DMK donne raison aux existentialistes comme Sartre ou Heidegger qui pensent que l’angoisse apparait quand l’homme découvre le néant comme phénomène.

La Dynamique porte donc en elle-même les germes de sa propre destruction. Née dans la précipitation et une confusion totale qui, communément, sont source d’erreurs, elle a oublié au passage le citoyen qui, fondamentalement, scelle le lien entre le Léviathan et le gouvernant. Le néant de cette Dynamique se trouve là justement. Elle plonge dans une double confusion désastreuse qui se retourne contre elle. Il est ahurissant de voir que les membres de la DMK ont confondu citoyen et croyant, opinion et conviction. De plus, alors même qu’elle se pense dynamique, elle se révèle statique voire rétrograde.

En réalité, la Dynamique n’a toujours été qu’un écran de fumée, une fumée si peu épaisse qu’en s’évaporant de jour en jour, elle laisse découvrir le néant d’une triste affabulation, et la peur au ventre pour les affabulateurs d’avoir menti au peuple. Et c’est la panique à bord de la DMK, la débâcle assurée !

Aujourd’hui, les derniers soubresauts du vieux gaga, ne sont qu’un mensonge de plus à soi car au Togo, les gens honnêtes savent qu’à peine née la DMK avait déjà planifié son propre suicide. La coquille vide est devenue NEANT absolu !

Thomas Kankpé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 2 = 1