La justice du Malawi confirme l’annulation de la réélection du président Mutharika

0
1249
Malawi : Un des candidats de l’opposition pendant la campagne électorale en 2019 | Photo : DR/AN

La justice du Malawi a confirmé vendredi l’annulation pour fraudes caractérisées de la réélection en 2019 du président Peter Mutharika, ouvrant ainsi définitivement la voie à l’organisation d’un nouveau scrutin le 2 juillet.

Dans un arrêt très attendu rendu à l’unanimité, le juge de la Cour suprême d’appel de Lilongwe Frank Kapanda a annoncé le rejet de l’appel formé par M. Mutharika et la Commission électorale locale (MEC) contre l’annulation du scrutin de 2019.

“Nous avons entendu les requêtes des deux parties, et nous rejetons les deux appels”, a-t-il lu à l’audience.

“L’altération des résultats (du scrutin) était illégale et a constitué une irrégularité grossière”, ont estimé les magistrats dans leur jugement.

Au pouvoir depuis 2014, M. Mutharika, 79 ans, a été réélu en mai 2019 pour un second mandat dès le premier tour de scrutin. Il a été crédité par la Commission électorale locale (MEC) de 38,5% des suffrages, contre 35,4% au chef de l’opposition Lazarus Chakwera.

Mais, saisie par l’opposition, la Cour constitutionnelle a annulé en février 2020 la victoire du sortant pour cause de fraudes caractérisées.

Elle a ordonné une nouvelle élection, prévue 2 juillet.

M. Chakwera et M. Mutharika ont déjà officiellement déposé mercredi et jeudi devant la MEC leurs candidatures pour le nouveau scrutin.

Source : AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 89 = 99