La justice togolaise malade : Le procureur de la République, un désespoir pour les citoyens togolais

0
1405
Blaise Poyodi
Blaise Poyodi

Le Procureur de la République, est un magistrat du parquet chargé de l’action publique dans le ressort d’un tribunal de grande instance. Le Procureur de la République selon son statut et ses attributions est un magistrat qui dépend du garde des Sceaux et qui a pour rôle de défendre l’ordre public et les intérêts sociaux. Il est un magistrat du Ministère Public. On parle aussi de magistrat du parquet.

De façon bien simpliste, le procureur de la République représente le magistrat dont la première mission est de permettre à ce que justice soit rendue à des citoyens victimes d’injustice, de défendre les intérêts sociaux et l’ordre public dans la République. Malheureusement pour les Togolais, les intérêts sociaux et la défense des droits des populations victimes d’injustices sont le dernier des soucis du Procureur de la République togolaise, Blaise Poyodi. La question des crimes de tout genre ne semble pas être son affaire sauf s’il s’agit de la persécution des hommes politiques qui dérangent le pouvoir en place.

Qu’il s’agisse des mineurs tués par balles réelles pendant les manifestations pacifiques ou d’autres assassinats comme celui de Mohammed tué à Avedji en mai dernier, celui du jeune menuisier surnommé Cimetière, de Dodji koutwati en passant par les militaires assassinés par des inconnus à Sokodé en 2017 jusqu’à l’élimination physique brutale du colonel Madjoulba dans un camp militaire, le procureur de la République ne s’est jamais senti préoccupé. S’il ne reste pas totalement indifférent, il donne rarement l’impression de saisir l’affaire qui ne connaît jamais de suite.

Mais il suffit que le pouvoir de Faure Gnassingbé soit un tout petit peu dérangé par un citoyen pour que le procureur de la République soit utilisé pour des persécutions et poursuites judiciaires arbitraires dans le seul but de jeter les citoyens en prison pour leur opinion politique. L’histoire des incendies du grand marché de Lomé, des arrestations arbitraires des manifestants de l’opposition et la poursuite judiciaire du candidat de la Dynamique Kpodzro et de ses membres en sont des exemples palpables. Le procureur de la République n’a pas pour rôle de mettre hors d’état de nuire les opposants, mais plutôt, de protéger les citoyens et d’aider à poursuivre et à punir les auteurs de crimes et d’infractions. Il doit contribuer au respect des libertés individuelles et au traitement équitable des citoyens devant la loi.

Joe S

Source :L’ENGAGEMENT – N° 030 du 16 Juillet 2020

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

23 − 19 =