La lettre du ministre Boukpéssi aux maires passe mal

0
1074
Le ministre de l’Administration territoriale du Togo Payadowa Boukpessi

Le ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, Payadowa Boukpéssi ne perd pas de temps quand il s’agit de voir clair dans une affaire financière.

Pour preuve, dans un message adressé aux différents maires lundi 15 juin 2020, le ministre, avec un style direct, sans civilités administratives, a réclamé le bilan financier du premier semestre aux mairies concernées.

« Je vous demande de me faire parvenir au plus tard le vendredi 19 juin 2020, pour le compte de vos communes respectives, l’état des dépenses des salaires du personnel, la liste de ce personnel, ainsi que la situation des paiements des salaires pour les mois de janvier à fin mai 2020. J’attache du prix au strict respect des présentes instructions», lit-il dans sa note.

Mais cette lettre est loin de faire l’unanimité. Sur les réseaux sociaux, c’est plus que l’indignation que ce courrier suscite. Les internautes accusent le ministre d’avoir manqué d’égard aux élus locaux.« 90% de nos maires élus n’auraient même pas dû se faire élire chef de leur famille dans des conditions normales. Comment voulez-vous qu’on leur parle ? Je te nomme, je te parle comme je veux », a réagi de son côté, le journaliste Marc Aboflan dans une publication sur Facebook. Au niveau de certaines mairies, la pilule a du mal à passer également. On rouspète en douce sans avoir le courage de lever  le petit doigt. Mais de toute façon, les jours à venir nous édifieront davantage sur l’attitude des élus locaux face à ces injonctions du ministre Boukpessi

Avec AP

Source : Le Tonnerre

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 2 = 4