Mohamed /La mort de Jesus à 33 ans, volonté du seigneur…

0
973

Des balles perdues qui fortuitement sifflent et saignent

Finissant leur triste mission aux dépens d’innocents

 à qui l’on ôte la vie tel à l’abattoir, c’est au crime l’enseigne

et au céleste père, un affront car nous fit-il  conscients.

Des balles perdues qui volontairement sifflent et saignent,

le fils de l’homme doit en avoir la rage à la droite du père

et le seum devant cette outrageante horreur qui se sème

aux dépens d’inoffensives vies, livrées aux balles qui errent.

Mort à trente trois ans, C’était de la volonté du seigneur

que le fils de l’homme, en dépit du jeûne du mont des Oliviers ,

rendit au Père son âme ; se rendit à sa volonté de l’heure.

Dieu n’est ni homme, ni l’immonde cœur de treillis d’officiers.

Dieu  savait le monde milliard au vingt et unième siècle

Et dota pourtant la race des hommes d’un trésor : la conscience

ultime  recours, étalon de mesure  de l’humain, véritable socle,

juge ultime de l’ombre rendant aux âmes sans vie leur décence.

Jesus est mort à trente trois ans, par la volonté du seigneur

Jesus est mort à trente trois ans, sans balles tirées à vue

Jesus est mort à trente trois ans, car il était venu son heure

Sans volonté humaine, mourut sans cris à trente trois ans Jesus.

Doudou KLOUKPO, poème inédit, MAI 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

21 − 14 =