La Synergie des Travailleurs du Togo (STT) a fait ce mercredi, le point de ses activités

sttLes responsables de la Synergie des travailleurs du Togo (STT), ont tenu ce mercredi, au Centre culturel de Tokoin, une assemblée générale, rencontre au cours de laquelle ils ont rendu compte des activités menées samedi dernier et obtenu de la base, la conduite à adopter les jours à venir.
Ils étaient plus de mille fonctionnaires à assister à la rencontre. Ils ont soutenu les propos des responsables du bureau de coordination, sur un éventuel préavis de grève, afin de contraindre le gouvernement à se pencher sur leurs revendications.
« Nous invitons tous les travailleurs à sensibiliser leurs collègues, afin qu’ils prennent à bras le corps la situation que vit les fonctionnaires togolais. Nous devons mener une vaste campagne de sensibilisation dans nos différents services », a indiqué Mme Lawson Nadou, la coordinatrice de la STT.
La STT entend se battre pour obtenir « les points restés en suspens » par rapport au statut général de la fonction publique voté le 20 janvier. Ces points concernent surtout l’immobilisme de la valeur indiciaire, la grille salariale, le non consensus sur certains qui sont restés à l’intérieur du statut voté, l’indemnité de départ à la retraite, le non consensus sur l’harmonisation de l’âge de départ à la retraite », a précisé Mme Lawson Nadou.
Rappelons que la STT est née au lendemain de la grève levée le 21 janvier dernier par les centrales syndicales des travailleurs, suite à l’adoption la veille par l’Assemblée nationale du statut général de la fonction publique. Beaucoup de travailleurs n’ont pas apprécié la démarche des responsables des centrales syndicales. FIN
Nicolas KOFFIGAN
savoirnews