L’amer constat du Premier ministre togolais sur « la question foncière »


ahoumez_zunu_500x290


Les journées Portes ouvertes sur le ministère de l’urbanisme et de l’habitat se déroulent depuis mardi et ont été lancées par le Premier ministre Séléagodji Ahoomey-Zunu. Ces Journées sont organisées dans le but de mieux faire connaître ce département du gouvernement togolais et faire découvrir les différentes missions de ce ministère et assurer une appropriation des services par les citoyens.
Le thème retenu pour cette manifestatioion est : « Mieux connaître les actions du ministère de l’urbanisme et de l’habitat pour un meilleur cadre de vie ».
 
Dans son allocation de circonstance, le Premier Ministre togolais a indiqué que l’urbanisme et l’habitat sont destinés à améliorer le quotidien des togolais au sujet du développement socioéconomique du Togo en construisant des villes à taille humaine, en assurant une vie dans un habitat décent, assainir le cadre de vie, faciliter le déplacement des citadins.
 
Séléagodji Ahoomey-Zunu a dressé le constat que cette missions assignée au ministère de l’urbanisme et de l’habitat est difficile à atteindre.
« La volonté des autorités est de faire en sorte que les togolais accèdent à la propriété sans trop de difficultés, créer un cadre de convivialité au sein de nos communautés. Mais chacun de nous peut reconnaître ainsi, que cette volonté, qui est celle du gouvernement et qui constitue la mission confiée à ce ministère ne sont pas toujours facile à réaliser. Combien de litiges fonciers nous n’avons pas devant les tribunaux ? », a indiqué M. Ahoomey-Zunu.
 
Pour le Premier Ministre, la question foncière est une question qui empoisonne la vie de nos concitoyens au quotidien en raison des conditions d’accès à cette propriété foncière parce qu’il est inadmissible qu’au niveau de la même administration, on délivre deux titres de propriété pour un même terrain.
 
Les raisons ? Le Chef du gouvernement relève qu’on ne sait pas toujours qui est le précédent propriétaire des terrains, on n’a pas toujours accès à tous les documents nous permettant de savoir à qui nous avons à faire, du côté de ceux qui vendent les terrains ; pour les géomètres qui doivent nous aider à acquérir ces terrains, à en faire un lotissement, on ne connait pas leur position. Même au ministère, les démarches pour avoir le document permettant d’être un propriétaire de terrain sont un chemin de croix.
 
« Les difficultés et les conflits que nous avons souvent au sein de nos familles sont dus souvent à la question d’accès à la propriété foncière. Ces journées ouvertes doivent nous aider à mieux connaître ce ministère mais à mieux responsabiliser ceux qui ont la charge de conduire les rênes de ce ministère pour aider les togolais à mieux comprendre les démarches qu’ils ont à faire », a ajouté Séléagodji Ahoomey-Zunu.
 
Le Chef du gouvernement togolais a appelé les acteurs du domaine foncier à faire preuve de leur conscience professionnelle pour ne pas compliquer la vie aux concitoyens mais à les aider dans les démarches.
 
Togo Breaking News
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.

Aller à la barre d’outils