L’ANADEB donne la joie aux populations de Kovié : un centre de santé digne de ce nom construit

0
703

Le projet de rénovation des infrastructures sanitaires du canton de Kovié (30 km au nord de Lomé), lancé depuis 2014, a été couronné ce lundi par l’inauguration du Centre médico-social (CMS) rénové et retapé à coût de 150 millions de francs CFA.
 
victoire_tomegah_unir_tsevie


La cérémonie d’inauguration a été présidée par la ministre du Développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Victoire Tomégah-Dogbé en lieu et place du chef de l’Etat, en présence de ses collègues de la santé et de la protection sociale, Pr Moustapha Mijiyawa et de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle, Georges Aïdam, des autorités locales et des cadres du milieu, a constaté l’Agence de presse Afreepress.
 
Désormais composé d’un nouveau bâtiment comportant huit (8) salles pour la consultation, l’accouchement et la pharmacie avec des toilettes internes, un bloc de latrines de six (6) cabines et deux (2) douches, des équipements matériels et des médicaments, une ambulance flambant neuve, un mur de clôture sur les 300 m² de surface et la rénovation complète de l’ancien bâtiment servant de dispensaire, le CMS de Kovié a été rénové par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB), le bras opérationnel du ministère du développement à la base, en charge de la mise en œuvre de la politique de développement à la base au Togo.
 
« Pour mettre en place cette infrastructure, nous avons été en communion avec les cadres du milieu et en communication permanente avec la population », a déclaré la ministre qui a profité de l’occasion pour rappeler le contenu de la politique du Président de la République.
 
« La politique prônée par le chef de l’Etat vise l’amélioration continue des conditions de vie des populations, l’assurance à tous et à chacun l’accès au minimum vital, manger, s’éduquer, se soigner, avoir accès à l’eau potable, permettre aux populations de vaquer à leurs occupations à travers des pistes rurales bien construites, aux jeunes d’avoir l’emploi. Aujourd’hui, la politique du développement à la base, c’est de répondre aux besoins des populations, impliquer tout le monde. Nous notons que la communauté de Kovié a si bien compris cette politique, elle y adhère pleinement », a-t-elle indiqué.
 
Victoire Tomégah-Dogbé a également fait allusion au Programme d’urgence pour le développement communautaire (PUDC), un projet cher au gouvernement et qui, dans les prochaines années permettra de répondre encore plus aux attentes des populations.
 
« Toute politique n’a d’importance que si elle va dans le sens des intérêts des populations et il n’y a pas de bien-être et de développement sans un système de santé robuste. C’est ce qui justifie l’implantation des infrastructures sanitaires et la réhabilitation des anciennes. C’est dans ce cadre que ce situe ce projet de rénovation du centre de santé de Kovié. Le meilleur moyen de dire merci au chef de l’Etat, c’est de faire de cette infrastructure et tout ce qui l’accompagne, une utilisation efficiente », a relevé le ministre de la santé.
 
Pour les cadres de cette localité du sud du Togo, le nouveau centre de santé dans la vie des populations signifie que les problèmes de santé seront amoindris.
 
La cérémonie d’inauguration de ce centre de santé a laissé la place à la commémoration de la 15ème édition de la fête traditionnelle de ce canton, une fête dénommée « Kovié Dzuko Kpédaza ».
 
Avant cette cérémonie à Kovié, les trois (3) ministres ont doté ce samedi le Centre hospitalier régional (CHR) de Tsévié (35 km au nord de Lomé) d’une ambulance.
 
Telli K.
 
source : afreepress
 




 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

76 − = 75