L’ANC dénonce l’arrestation musclée du Dr Kodjo

0
1902
Patrick Lawson

L’arrestation musclée d’Agbeyomé Kodjo hier mardi indigne plus d’un. Dans un communiqué rendu public, les responsables de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) déplorent les conditions de cette interpellation. Ils demandent aux autorités togolaises de respecter les droits du député durant toutes les étapes de la procédure en cours. Lecture!

COMMUNIQUE

L’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) apprend l’interpellation de M. Agbéyomé Messan KODJO, ce jour, 21 avril 2020.

Fidèle à ses principes de respect de l’Etat de droit et des libertés fondamentales, l’ANC condamne les conditions de cette interpellation, caractérisées par l’usage excessif de la force.

L’ANC déplore que les autorités togolaises refusent obstinément d’engager notre pays sur la voie d’un Etat de droit, protecteur des libertés.

L’ANC demande que les droits de M. Agbéyomé Messan KODJO soient respectés à toutes les étapes de la procédure en cours.

Fait à Lomé, le 21 avril 2020 Pour le Bureau National,
Le Vice-Président,
Patrick LAWSON-BANKU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

38 − 35 =