L’Assemblée nationale tranche le débat sur les Commissions parlementaires

0
186

Drama_Dramani_500

Comme nous l’annoncions dans l’une de nos dernières publications, l’Assemblée nationale a tranché au cours de sa session de ce mardi le débat consacré à la répartition des présidences des commissions permanentes.

 

Après la main mise sur le bureau de l’Assemblée nationale en violation du règlement intérieur de l’institution, UNIR a poussé son gloutonnerie jusqu’à fond en voulant encore s’accaparer de six des neufs présidences de commission permanente. Il a fallu que le groupe parlementaire ANC-ADDI hausse le ton pour lui faire entendre raison. C’est définitif par consensus que le sujet a été abordé au cours de cette session après une suspension de séance.

 

Ainsi, le parti majoritaire s’octroie cinq présidences de commission laissant les quatre autres à partager entre les partis de l’opposition. L’ANC a obtenu deux commissions, la Coalition Arc-en-ciel une commission et l’UFC une commission également et le reste inchangé. Ce groupe avait au préalable revendiqué trois sièges.

 

La session a également abordé la répartition des députés dans les neufs commissions parlementaires. Notons que Jean-Pierre Fabre siégera dans la commission Défense et sécurité. Selon le règlement intérieur de l’Assemblée nationale chaque commission doit être constituée d’au moins huit députés.

 

A noter aussi que les présidences non stratégiques sont confiées à l’opposition et la majorité parlementaire détient les postes stratégiques comme la commission des lois, les finance, la diplomatie…

assemble_nationale
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

51 − 50 =