L’ASVITO appelle à un « sit-in de prières et de louanges » jeudi à Lomé pour exiger la libération d’Olivier Poko Amah

0
429

olivier-amah
 
Les responsables de l’Association des victimes de la torture au Togo (ASVITO) ont appelé ce lundi lors d’une conférence de presse à un « sit-in de prières et de louanges » jeudi devant le ministère de la justice pour exiger la libération de leur président, l’ex-commandant de la gendarmerie Olivier Poko Amah.
 
Selon Atcholi Kao, le secrétaire général de l’ASVITO, « on ne doit pas incarcérer un défenseur des droits de l’Homme pour avoir exprimé son opinion en citant l’ancien président du Togo ».
 
« Nous convions tous les hommes de Dieu, des victimes de torture et leurs familles, ainsi que tous les indignés à se mobiliser le jeudi 18 juillet devant le ministère de la justice pour un sit de prières et de louanges pour chasser les démons qui empêchent l’indépendance et l’impartialité de la justice et demander la libération du commandant du Olivier Poko Amah », a-t-il souligné.
 
Rappelons qu’il est reproché à Olivier Poko Amah d’avoir tenu des « propos ayant appelé les forces armées togolaises et les forces de l’ordre à se détourner de leurs devoirs », lors d’une interview à une radio privée.
 
M.Amah fait partie des personnes qui ont été incarcérées dans l’affaire de tentative d’atteinte à la sûreté de l’Etat en avril 2009, puis relâchées après le procès en septembre 2011. FIN
 
Edem Etonam EKUE
 
Savoir News
 
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 4 = 5