L’ASVITTO adhère au rapport du HCDH

0
660

asvitto_hcdh

L’Association des victimes de la torture au Togo (ASVITTO) a pris acte de la publication du rapport par le Haut commissariat des Nations unies sur les droits de l’Homme (HCDH) sur la situation des droits de l’Homme dans l’administration de la justice au Togo.
« C’est avec une totale satisfaction que l’ASVITTO a accueilli ce rapport dans lequel elle se retrouve de manière exhaustive », écrit le secrétaire général de l’association M. Kao Atcholi dans un communiqué transmis à la presse.

 

Pour l’ASVITTO l’objectivité de ce rapport ne souffre d’aucun doute et demande au gouvernement de mettre en œuvre les recommandations du rapport en vue d’améliorer les secteurs concernés.

 

S’agissant des dysfonctionnements du secteur révélé par le rapport, l’ASVITTO les confirme. Elle rappelle que, dans l’affaire du complot contre la sureté de l’Etat d’Avril 2009, elle a saisie, la Cour de justice de CEDEAO (Communauté Economique Des Etats de l’Afrique de Ouest) qui dans un arrêt rendu le 3 juillet 2013, a signifié au gouvernement togolais que les requérants n’avaient pas eu droit à un procès équitable et a fait des recommandations pour remédier à ces manquements. La décision des juges de cette haute juridiction est restée sans suite concrètement remarquable et certaines victimes restent toujours incarcérées, souligne le communiqué de l’ASVITTO.

 

Sur l’incarcération de son président Olivier Amah, l’ASVITTO, note qu’il s’agit d’un acharnement politico-judiciaire contre Monsieur Olivier AMAH Poko, le Président d’ASVITTO qui est toujours en détention depuis plus de six (6) mois sur le fond d’un dossier mystérieusement conçu.
Olivier AMAH Poko faut-il le rappeler avait dans une interview demandé à l’armée togolaise de plaider auprès du Chef de l’Etat comme elle l’avait fait en novembre 1966 en faveur du dialogue entre les acteurs politiques pour sortir le Togo de l’actuelle crise.

 

Et enfin, l’ASVITTO a rendu un vibrant hommage à Son Excellence Madame IGE OLATOKUNBO, la Représentante Résidente du Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme (HCDH-Togo) pour son courage mais également pour l’objectivité et le professionnalisme de ce rapport.

 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 47 = 57