Accueil TOGO ACTUALITÉ POLITIQUE Laurent Lawson : ‘la solution passe par Faure Gnassingbé ou l’instauration d’une...

Laurent Lawson : ‘la solution passe par Faure Gnassingbé ou l’instauration d’une 5ème République’

- Advertisement -


Le parti social démocrate du Togo (PSDT), après une analyse ‘critique’ et ‘objective’ de la situation sociopolitique qui prévaut au Togo, estime qu’elle est tellement grave que l’organisation des élections cette année et dans le mois de décembre, n’est pas souhaité et se faire recenser et prendre sa carte d’électeur dans l’état actuel des choses, c’est cautionner des fraudes.
Aussi, ne pas se faire recenser ni retirer sa carte d’électeur, met-il l’opposition dans une situation ‘inconfortable’ et ‘suicidaire’ qui ouvre la voie au parti au pouvoir, souligne-t-il.
La solution pour une sortie de crise, note cette formation politique, passe par le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé ou l’instauration d’une 5ème République.
Selon Laurent Lawson, le premier secrétaire de cette formation politique, M. Gnassingbé doit demander à sa famille politique et à sa majorité parlementaire d’agir pour une fois ‘dans le bon sens’, en recomposant la Commission électorale nationale indépendante (CENI) comme souhaité par la CEDEAO et toute la ‘machine électorale’ de façon, souligne-t-il, « à ce que le peuple togolais aille aux urnes avec certitude et que quand le verdict sera tombé, que des protestations ne surgissent plus et que le meilleur camp gagne ».
Si cette solution n’est pas envisageable, poursuit cet acteur politique, l’alternative serait de penser à l’instauration d’une nouvelle République, la 5ème à travers la réalisation de véritables assises nationales. Ce qui implique la dissolution de l’actuel parlement, la mise en place d’un parlement de transition composée des représentants de toutes les composantes de la nation qui vont élaborer un nouveau projet de constitution à soumettre à référendum.
Dans la droite ligne de cette alternative, il faut mettre en place, selon le PSDT, un gouvernement de transition dirigé par un Premier Ministre issu du rang de l’opposition, la reconduction de l’actuel locataire de la présidence dans ses fonctions. Le Président du Parlement de la transition sera issu de la société civile, propose-t-il.
Le parti continue en proposant la définition d’une nouvelle feuille de route resserrée avec un agenda comportant les priorités de la reconstruction et la tenue d’élections, libres, transparentes et démocratiques.
Dans son analyse, le PSDT dit constater que cette crise est née en partie de la pauvreté qui frappe la plus grande majorité de la population togolaise.
« Pas de vraie vision sociale ; la porte du travail est seulement ouverte qu’aux membres du parti au pouvoir et à leurs enfants ; la plus grande majorité de la population est laissée pour compte et aussi par des questions de la mise en œuvre des réformes ; l’absence de dialogue sincère entre le pouvoir avec sa majorité parlementaire et l’opposition modérée associée à l’opposition radicale d’une part, et entre les différents courants parti politique d’autre part », indique le document dont copie est faite à Global Actu.
 
Global actu
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

71 − = 62

LES + LUS

Miss Togo 2019: Mlle Aïda Yombo couronnée

La Miss et ses dauphines. Mlle Aïda Yombo (19 ans, 1m71, étudiante en comptabilité contrôle audit)...

Togo : Alerte, Du Sucre en poudre Toxique sur le marché !

Les consommateurs togolais mangeraient de plus en plus de produits aux dates dépassées qui inondent nos marchés....

Togo : Retour sur une gestion polémique : André Johnson et le projet des 16 milliards

Ancien ministre de l’environnement, aujourd’hui député au Parlement, André Johnson, a été cité en novembre 2018 sur...

Togo, Horizon 2020 : Des pistes pour mettre le RPT-UNIR dans l’opposition

Silencieuse, presqu’aphasique, l’opposition traditionnelle a disparu de la scène politique togolaise depuis les dernières élections municipales qui...

Togo, Justice : Deux jeunes accusés de vol au supermarché Ramco du carrefour Bodjona, le 6ème substitut du Procureur Philippe Gamatho délivre des mandats...

le 6ème Substitut du procureur, Philippe Gamatho | Archives : DR/La Nouvelle Les citoyens sont-ils entendus...