Le 4em mandat de Faure Gnassingbé a peut être donné des idées à certains de ses homologues.

0
1623

Par icilome.com

Reçu dans ce lundi matin sur les ondes de la radio Nana FM, le député Gerry Taama du Nouvel Engagement Togolais (NET) a fait son analyse de la situation sociopolitique qui prévaut actuellement dans la sous-région ouest africaine.

L’homme politique togolais qui se réclame de l’opposition s’est surtout prononcé sur le coup d’Etat constitutionnel en vogue dans la sous-région ouest africaine. Gerry Taama semble connaitre l’une des raisons pour laquelle certains dirigeants de l’espace n’accordent plus d’importance à la limitation des mandats présidentiels requise par le protocole additionnel de la CEDEAO sur la sur la démocratie et la bonne gouvernance.

A entendre le député togolais, si les présidents Alpha Condé et Alassane Ouattara décident aujourd’hui de briguer un 3em mandat, c’est parce qu’ils pensent que cela est normal, surtout que certains de leurs homologues le font déjà sans être inquiétés.

Gerry Taama va plus loin en soulignant que le 4em mandat de Faure Gnassingbé aurait inspiré ces dirigeants de la sous-région qui ambitionnent aujourd’hui briguer plus de deux mandats au sommet de l’Etat.

« La CEDEAO a été plus accommodante avec la situation togolaise. Cela a peut-être donné des idées aux autres dirigeants de la sous-région. On attendu le président Alpha Condé dire : moi je vais faire un 3em mandat tout le monde me crie dessus, alors qu’au Togo Faure Gnassingbé en est à son 4em mandat. Donc le fait que la communauté internationale a fermé les yeux sur le 3em et 4em mandat de Faure Gnassingbé, cela a peut-être donné des idées aux autres dirigeants. Ils pensent que briguer un mandat de plus est tout à fait normal. Ils se disent si au Togo on peut faire plus de 3 mandats, pourquoi pas chez nous », a analysé Gerry Taama.

M. Taama est actuellement député à l’Assemblée nationale.

source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

55 − 53 =