Accueil TOGO ACTUALITÉ POLITIQUE Le CAP 2015 croit à l’avènement de l’alternance avant la fin de...

Le CAP 2015 croit à l’avènement de l’alternance avant la fin de l’année 2015

- Advertisement -

eric_dupuy_ans


Le processus électoral ayant conduit à l’élection présidentielle du 25 avril 2015 remportée selon la Cour constitutionnelle par Faure Gnassingbé avec 58,77% des suffrages exprimés, a été clôturé il y a quelques jours par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).
 
Cependant, le Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015), un regroupement de cinq (5) partis politiques de l’opposition togolaise, qui a présenté comme candidat à l’élection présidentielle du 25 avril 2015, Jean-Pierre Fabre, continue de penser que « l’alternance politique peut intervenir d’ici la fin de l’année 2015 ».
 
En tout cas, c’est ce qu’a déclaré ce mercredi sur la radio Nana FM, Eric Dupuy, le responsable de la communication de ladite coalition. Selon ce ténor de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), il n’est pas question de laisser de côté la victoire de Jean-Pierre Fabre à cette élection présidentielle. « C’est la victoire du peuple togolais », a-t-il précisé.
 
Si depuis quelques semaines le CAP 2015 annonce une « stratégie » de revendication de la victoire de M. Fabre à cette élection présidentielle, autre que les manifestations de rue sans pour autant dire exactement ce dont il s’agit, il est à noter que les bulletins de vote des plus 8.000 bureaux de vote répartis sur l’ensemble du territoire, continuent d’être étudiés.
 
Selon Eric Dupuy, après l’élection présidentielle, il n’y a plus d’action gouvernementale. » Il n’y a pas de dirigeant, de premier ministre, de gouvernement, on se demande qui dirige ce pays, on se demande ce qui se passe depuis la présidentielle d’avril 2015 », a-t-il précisé.
 
Pour l’heure, Jean-Pierre Fabre, la tête de pont de cette coalition de partis politiques, est en Europe, notamment en France, en Belgique et en Allemagne pour « expliquer ce qu’est véritablement la situation du Togo aux Européens », a indiqué M. Dupuy.
 
Selon la Cour constitutionnelle, Jean-Pierre Fabre est arrivé 2ème à cette élection avec 35,19% des suffrages exprimés. Ce résultat n’a jamais été accepté par le CAP 2015. Selon ses représentants à la CENI, M. Fabre a remporté la présidentielle.
 
Telli K.
 
source : afreepress
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 10 = 14

LES + LUS

Mgr Philippe Fanoko Kpodzro arrêté et conduit jusqu’à son domicile

Monseigneur Philippe Kpodzro, archevêque émérite de Lomé, défend une candidature unique de l’opposition à la présidentielle togolaise du 22 février 2020...

Alerte : Monseigneur Kpodzro vient d’être enlevé par des hommes armés

Monseigneur kpodzro en compagnie de Marc Mondji son assistant vient d'être arrêté brutalement au sortir de l'ambassade...

Le domicile d’Agbéyomé Kodjo de nouveau encerclé par des hommes lourdement armés

L’information est parvenue ce matin à la Rédaction d’Icilome. La maison du leader des forces démocratiques Agbéyomé...