Accueil TOGO ACTUALITÉ POLITIQUE Le déclic de la proclamation des résultats du scrutin présidentiel a été...

Le déclic de la proclamation des résultats du scrutin présidentiel a été donné par John Dramani Mahama et Alassane Ouattara

- Advertisement -

faure_drama_ouattara


Depuis la fermeture des bureaux de vote le samedi 25 avril 2015 jusqu’à ce mardi, c’est à peine que la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a pu proclamer les résultats de onze (11) Commissions électorales locales indépendantes sur un total de quarante-deux (42).
 
Tellement les divergences au sein de cet organe organisateur des élections sont nombreuses au point qu’on se demande qu’est-ce qui a pu bien motiver cette commission à proclamer illico presto les résultats du scrutin présidentiel ? Lundi toute la journée, les dix-sept (17) représentants des partis politiques à cette commission se sont encore séparés en queue de poisson sur les résultats issus de la CELI de la Binah.
 
La motivation de la CENI est venue des présidents ghanéen, John Dramani Mahama et ivoirien, Alassane Dramane Ouattara. L’information a été donnée ce mardi par Issifou Taffa Tabiou à la presse, au sortir de la rencontre qu’il y a eue entre la délégation qu’il a conduite et les deux (2) présidents des pays voisins du Togo.
 
« Ils nous ont indiqué que nous devons tout faire pour proclamer les résultats au plus tôt et transmettre notre rapport à la Cour constitutionnelle parce le peuple togolais et la communauté internationale attend la CENI, ils ne peuvent pas nous attendre indéfiniment », a déclaré M. Tabiou.
 
Autrement dit, a-t-il poursuivi, « pour résumer, il nous a intimé l’ordre d’aller faire notre travail et de laisser tout ce qui pourrait concerner la Cour constitutionnelle, à la Cour constitutionnelle et si des candidats ont des revendications à faire, elles s’adresseront à la Cour Constitutionnelle ».
 
Avant de rencontrer la délégation de la CENI, les deux (2) ont discuté avec Jean-Pierre Fabre et quatre (4) de ses collaborateurs au sein du Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015).
 
Au sortir de l’entretien, le candidat du CAP 2015 a fait savoir à la presse que les discussions ont pris en compte le rythme « lent » avec lequel la CENI est en train de travailler depuis quelques jours dans la compilation des résultats et leur proclamation.
 
Telli K.
 
source : afreepress
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

44 − = 43

LES + LUS

Miss Togo 2019: Mlle Aïda Yombo couronnée

La Miss et ses dauphines. Mlle Aïda Yombo (19 ans, 1m71, étudiante en comptabilité contrôle audit)...

Togo : Alerte, Du Sucre en poudre Toxique sur le marché !

Les consommateurs togolais mangeraient de plus en plus de produits aux dates dépassées qui inondent nos marchés....

Togo : Retour sur une gestion polémique : André Johnson et le projet des 16 milliards

Ancien ministre de l’environnement, aujourd’hui député au Parlement, André Johnson, a été cité en novembre 2018 sur...

Togo, Horizon 2020 : Des pistes pour mettre le RPT-UNIR dans l’opposition

Silencieuse, presqu’aphasique, l’opposition traditionnelle a disparu de la scène politique togolaise depuis les dernières élections municipales qui...

Togo, Justice : Deux jeunes accusés de vol au supermarché Ramco du carrefour Bodjona, le 6ème substitut du Procureur Philippe Gamatho délivre des mandats...

le 6ème Substitut du procureur, Philippe Gamatho | Archives : DR/La Nouvelle Les citoyens sont-ils entendus...