Le DG de ReDéMaRe, Sama Essohamlom remis en liberté

redemarre
 
Arrêté depuis le 6 septembre dernier à la suite d’une plainte déposée par un client de sa société, Sama Essohamlom, Directeur général du Réseau pour le développement de la masse sans ressources (ReDéMaRe), un Groupement d’intérêt économique (GIE) est enfin libre. L’homme a été remis en liberté dans la nuit de 16 au 17 septembre, a appris l’Agence Afreepress de sources proches de la famille.
 
M. Sama avait été arrêté dans la première semaine du mois de septembre en compagnie de trois de ses collaborateurs sur plainte d’un adhérent de RéDeMaRe. Ce dernier accusait le patron de ce groupement d’intérêts économiques d’avoir manqué à ses obligations sur le produit dénommé « Marché de crédit en nature pérenne (MCPN) ».
 
Une accusation qui est rejetée par les responsables de la société qui parlent d’une méprise et expliquent la lenteur observée dans l’exécution du MCPN par la nature même de ce produit.
 
Bernard A.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *