Le dossier Agbéyomé s’invite à la CEDEAO !

0
3290

Le président du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD), Dr Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo est toujours détenu dans les locaux du Service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC).

Selon des informations venant de la dynamique Mgr Kpodzro, le régime a signifié à la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qu’il a été libéré. Une attitude que dénoncent les collaborateurs de l’ancien Premier ministre.

Les chefs d’Etat de la CEDEAO se réunissent par visioconférence depuis hier jeudi. Au centre des discussions, la lutte contre la propagation du Covid-19 dans la sous-région et sur le continent. Mais selon les informations, la crise née de la dernière présidentielle au Togo sera aussi évoquée lors de la réunion.

La dynamique Mgr Kpodzro a saisi l’institution communautaire en lui signifiant que le « président démocratiquement élu de la République togolaise » est toujours détenu au SCRIC, contrairement aux informations qui circulent. D’ailleurs, ses proches et collaborateurs défilent encore dans les locaux de ce service où ils sont interrogés par les agents de renseignement.

Le président du MPDD, quant à lui, a déjà passé 72 heures au SCRIC. Mme Kafui Brigitte Adjamagbo-Johnson et Fulbert Sassou Attisso, respectivement porte-parole et Coordinateur général de la dynamique Mgr Kpodzro, convoqués et interrogés hier dans ce service, sont retournés ce matin pour la suite de la procédure.

Ils sont au total 38 personnes qui sont actuellement gardées à vue au SCRIC, en dehors d’Agbéyomé Kodjo. Parmi ces personnes, figurent l’ex-député Targone Sambiri du parti les Démocrates Socialistes Africains (DSA), et Marc Mondji, assistant de Mgr Kpodzro.

La CEDEAO peut-elle arriver à obtenir sa libération ?

Togonyigba

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

30 + = 33