Le FODDET déplore la fermeture des écoles

0
478

foddet-500

Le Forum des organisations de défense des droits de l’enfant au Togo (FODDET) a réagit ce mardi à la fermeture des écoles par le gouvernement togolais. Le Forum est fortement préoccupé par la situation qui prévaut dans le système éducatif togolais où le droit à l’éducation des enfants qui constituent la relève de demain est allègrement violé, a estimé cette organisation de défense des droits des enfants au cours d’une conférence de presse tenue à son siège à Lomé.

 

Depuis la fermeture des classes jusqu’à ce jour « aucun effort significatif n’est fait pour débloquer la situation et permettre aux élèves de reprendre le chemin de l’école », regrette l’organisation dirigée par Mack Chilé Adodo. Pour le FODDET, il est clair qu’une semaine de perturbation dans le cursus des élèves équivaut à un retard qui entame la crédibilité des diplômes délivrés et réduit la compétitivité du titulaire sur le marché du travail ou dans son désir d’accéder aux grandes écoles internationales.

« Nous espérons qu’au-delà des démarches l’appel que nous lançons sera écouté par toutes les parties pour que très rapidement les enfants reprennent le chemin des écoles », a poursuivit M. Adodo.

 

Il s’est cependant réjouit de la décision prise par l’Assemblée nationale de mettre sur pied un comité de haut niveau pour rencontrer les fédérations de syndicats de l’éducation.

 

« L’Assemblée nationale est l’instance qui représente valablement nos populations c’est la preuve que les députés sont à l’écoute de nos populations ». Toutefois, a souligné M. Adodo « je ne voudrais pas que ce soit de vain mot», conclut-il.

lomévi (www.togoactualite.com)
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 65 = 72