Accueil TOGO ACTUALITÉ POLITIQUE Le Front Citoyen Togo Debout dit oui à la participation de l’opposition...

Le Front Citoyen Togo Debout dit oui à la participation de l’opposition aux prochaines élections locales

- Advertisement -


Les élections locales auront lieu le 30 juin 2019 au Togo. Au Front Citoyen Togo Debout, on pense que l’opposition doit « absolument » prendre part à ces élections même si, c’est en rang dispersé.

C’est en tout cas ce qu’a réaffirmé lundi 6 mai 2019, le 1er porte-parole du Front Citoyen Togo Debout, Prof. David Dosseh après son appel lancé samedi à l’endroit des Togolais à se mobiliser pour le recensement qui démarre le 16 mai prochain.

« En toute stratégie, l’opposition même si elle n’est pas au sein d’une seule coalition, doit avoir la possibilité de recueillir le maximum de sulfurages. Donc nous avons demandé à ce qu’il ait une entente cordiale entre les différentes organisations politiques pour que de Lomé à Cinkassé, l’opposition puisse stratégiquement se positionner. Les gens qui sont en face savent très bien qu’en ayant face à eux, une opposition organisée qui va aux locales en dépit des conditions actuelles, ils risquent de se faire laminer. C’est pour ça que le Front Citoyen Togo Debout est sorti le samedi pour demander au Togolais de se préparer pour les élections locales. Et nous avons demandé aux gens d’aller se faire enregistrer sur les listes électorales… », a laissé entendre Prof. David Dosseh au micro de radio Victoire FM.

Pour le premier responsable du Front Citoyen Togo Debout, les élections locales du 30 juin prochain constituent le « seul moyen pour l’opposition togolaise de baliser la voie de la présidentielle de 2020 pour enfin obtenir l’alternance tant recherchée ».

« Face à ce qui est en train de se passer, nous estimons que si nous voulons sortir de cette situation de façon pacifique comme cela se fait dans les pays démocratiques, il faut se battre sur le terrain de la démocratie. Si on veut se battre sur le terrain de la démocratie, il faut gagner les locales », a-t-il insisté.

« Nous demandons aux partis politiques de l’opposition de faire preuve d’engagement pour la nation en comprenant que ces élections locales peuvent permettre de nous conduire de façon pacifique et démocratique vers le changement que nous espérons en 2020. Il faut donc de l’organisation et l’abnégation, même si on n’est pas ensemble dans une seule et même coalition », a conclu David Dosseh.

Raphaël A.
 
source : afreepress
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

70 − 63 =

LES + LUS

Justice : Folly Satchivi libéré par « grâce présidentielle »

Folly Satchivi Le chef de l’État togolais Faure Gnassingbé a accordé ce mercredi, une « grâce présidentielle »...

« La construction et la gestion des marchés relèvent des compétences propres des maires », persiste M.Fabre

Jean-Pierre FABRE « La construction et la gestion des marchés relèvent des compétences propres des maires », a une fois...

Togo : Pourquoi Faure Gnassingbe Sera Toujours Abonné aux Poubelles de l’Histoire

Comparaison n’est pas raison, mais on n’est pas bien tenté de dresser une analogie entre Faure Essozimna Gnassingbé et son homologue (...

Togo, Conséquence d’organisation des élections sur fonds propres pour favoriser les fraudes : Le gouvernement Incapable de rembourser la caution des candidats

Tchambakou Ayassor, président de la Céni. La Cour Suprême a proclamé le 18 juillet dernier les résultats définitifs...

Togo, Violence des militaires sur les forestiers à Davié : Que cache le silence du gouvernement ?

Les images sont surréalistes. Des corps habillés qui s’entredéchirent au Togo, c’est malheureusement le cas à Davié. Selon le confrère en ligne...