Accueil Rubriques+ CHRONIQUES Le Geste à la Parole

Le Geste à la Parole

- Advertisement -

Pierre S. Adjété


[Sylvanus Olympio n’est pas mort… Sylvanus Olympio n’est donc pas assassiné… Sylvanus Olympio n’était aucunement assassiné le dimanche 13 janvier 1963 : la nature s’était déridée à sauvegarder le seul président démocratiquement élu par les Togolais, au profit de la postérité… Les gens comme Sylvanus Olympio, les personnes de cette trempe, ne meurent pas ; ils vivent. Ils vivent en nous. Ils vivent pour toujours…]

C’est même un pléonasme de dire que Sylvanus Olympio vit en chaque Togolaise et en chaque Togolais. Pour ces femmes et ces hommes, pour leurs Amis, la jeunesse et la vivacité de Sylvanus Olympio avaient repris le dessus. Et, c’est depuis plus d’un demi-siècle que ça dure : Sylvanus Olympio est d’intérêt public, c’est-à-dire plus qu’une moyenne statistique politique au Togo. Sylvanus Olympio c’est un Héritage togolais probant et audacieux qui se prête parfaitement à l’Avenir d’un Togo au destin ambitieux, unique, infalsifiable, intarissable, incontestable.

C’est pour toutes ces raisons que, en aucun cas, nul ne doit manquer le rendez-vous de Duisbourg : nos bottines doivent suivre nos babines. Il n’y a pas de théorie Sylvanus Olympio depuis nos salons. De Sylvanus Olympio, il n’en existe que la version originale : c’est la pratique, c’est le faire, c’est la fabrique d’un Togo pensé et voulu, un Togo mis en œuvre avec métier et compétence… Nous avons rendez-vous avec cet ambitieux Togo encore et toujours vivant en nous.

Effectivement, certains avaient cru Sylvanus Olympio mort. Or, « chose qui arrive souvent, nonobstant pronostics et diagnostics, la nature s’était amusée à sauver le Sylvanus à la barbe de tous les imposteurs » ; c’est ce qui s’est passé et c’est ce qui est arrivé. C’est même ce qui avait été écrit et prévu par l’intrépide clairvoyant.

Lorsqu’un historien, Togolais, nous surprend un dimanche pascal, le dernier, par son unique mot de résurrection capitale, MODERNITÉ, qu’il attribue à la personnalité et à l’œuvre de Sylvanus Olympio, il y a là une insistance citoyenne à écouter Sylvanus Olympio, il y a véritablement une obstination des Togolais à suivre Sylvanus Olympio… Il n’y a rien de plus pertinent au Togo que l’éveil du pays à son avenir.

Plus d’excuse pour ne pas joindre le geste à la parole. Aucun prétexte pour éviter l’audace du Symposium Sylvanus Olympio. Il n’est plus nécessaire de faire attention à toutes les cohues, les confusions, les craintes, les peurs, etc. Il nous souvient même que nous sommes, bientôt, au mois de mai, et qu’il faudra prendre toutes les dispositions pour ne pas venir de si loin, à pied, jusqu’à Duisbourg, les 24-25-26 mai 2019.

Pour le Symposium Sylvanus Olympio, c’est sortir de l’inaction du Parler-pour-Parler, faire partie de l’histoire, s’assumer jusqu’à la conviction que ce Togo doit changer ; et il changera pour le mieux, à travers toutes les ouvertures ainsi que les contributions à convertir le modèle Sylvanus Olympio en un crédible fertilisant, un carburant pour sortir de l’improvisation et bâtir demain.

En toute éthique, bâtissons demain au Symposium Sylvanus Olympio… C’est le rendez-vous de notre propre Héritage avec notre promesse d’un Avenir de résultats dans lequel nous restons les seuls artisans de notre bonheur… C’est dans un mois… Retrouvons-nous dans l’enthousiasme et la détermination !

 
PSA
[24 avril 2019]
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

6 + 4 =

LES + LUS

Côte d’Ivoire: Guillaume Soro candidat à la présidentielle de 2020

Guillaume Soro C’était un secret de polichinelle, c’est désormais public. Guillaume Soro est candidat à la présidentielle ivoirienne...

Chronique de Kodjo Epou : Les appétits d’un vieil homme de Conakry

photo@lemonde.fr A cause du refus obstiné d’un viel homme sans sagesse de tenir parole, de respecter l’engagement pris...

Guinée: Un adolescent tué et des blessés dans les heurts à Conakry

Photo@Archives. Un adolescent de 16 ans a été tué par des tirs des forces de l’ordre...

Des coquilles vides comme maires du grand Lomé : on les avait pourtant avertis

Mairie de Lomé | Archives : DR Aucune dictature au monde ne se démocratise d´elle-même; ni...