LE TOGO SOUS LA DYNASTIE DES GNASSINBE de Fulbert SASSOU ATISSO

fulbert-atisso
 
« Le processus électoral a été conduit de façon unilatérale. Alors, à mon avis, cet unilatéralisme est source d’opacité, mais on ne peut pas dire que l’opposition ne pouvait pas entrer dans le processus dès le départ, elle s’est enfermée dans des revendications, dans des exigences, ce qui a fait que le processus a été conduit de façon unilatérale. […] Le parti au pouvoir est une machine, cette machine maîtrise tous les moyens d’Etat, en termes d’argent, les moyens institutionnels, je veux parler des préfets, je veux parler des chefs traditionnels. Alors on a utilisé cette machine pour faire ce qu’on appelle le viol des populations. C’est-à-dire que ces résultats ne peuvent pas être l’expression du statu quo ou ne peuvent pas être interprétés comme si les populations voulaient la conservation du pouvoir. Moi je pense que les populations togolaises aspirent encore profondément au changement, mais ce qui s’est passé c’est que l’opposition s’est enfermée à Lomé. Elle n’a pas exploré les villes, les campagnes, les confins du territoire, laissant ainsi la place à Unir qui a pu effectivement, à mon avis, donner des cadeaux, des libéralités et puis conditionner les électeurs dans un sens. »
 
 

Ecoutez Fulbert Atisso sur RFI

quality= »high » pluginspage= »http://www.macromedia.com/go/getflashplayer » type= »application/x-shockwave-flash »

 
 
Au Togo, le parti Unir (Union pour la République), celui du président Faure Gnassingbé, a remporté les législatives obtenant une majorité de 62 sièges sur 91. Derrière, le principal regroupement de l’opposition, le collectif Sauvons le Togo, obtient 19 sièges, et a qualifié de mascarade ces résultats. Cependant, à deux ans de l’élection présidentielle, cette élection redessine le paysage politique. Fulbert Attisso, auteur de Le Togo sous la dynastie des Gnassingbé aux éditions l’Harmattan, commente ces résultats.
 
Par Olivier Rogez
 
source : RFI
 
 


LE TOGO SOUS LA DYNASTIE DES GNASSINBE – Fulbert SASSOU ATISSO
 
LE TOGO SOUS LA DYNASTIE DES GNASSINBE
Fulbert SASSOU ATISSO
Points de vue
POLITIQUE AFRIQUE NOIRE Togo
Deuxième génération d’une dynastie qui règne sur le Togo depuis 1967, Faure Gnassingbé a pris la succession de son père, Gnassingbé Eyadéma, dans des conditions contraires à la Constitution.
 
Depuis, les réformes dont le Togo a besoin pour connaître la stabilité et la relance sont gelées. Pourquoi et comment un jeune chef d’Etat instruit peut-il s’accommoder d’un système politique aux moeurs décriées ? Pourquoi refuse-t-il de réformer et moderniser le système et la pratique politiques ?

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *