Législatives / Jean Kissi : « J’ai écouté Jean Pierre Fabre à plusieurs reprises. Il s’attaque à nous, alors que nous sommes tous allés dans une stratégie de perdants (…) »

0
229

kissi_fabre
 
Le torchon brûle déjà entre le Collectif « Sauvons le Togo » (CST) et la Coalition « Arc-en-ciel » au lendemain des résultats provisoires des élections législatives du 25 juillet dernier. Selon ces résultats, l’Union pour la république (UNIR) a obtenu la majorité absolue, raflant 62 sièges des 91 sièges dans le prochain Parlement. Le Collectif « Sauvons le Togo » (CST) a remporté 19 sièges, la Coalition « Arc-en-ciel » 6, l’Union des Forces du Changement (UFC) 3 sièges et Sursaut National, 1 siège.
 
A peine les résultats provisoires tombés, les deux regroupements (CST et « Arc-en-ciel ») commencent à s’accuser et à s’attaquer. Samedi dernier, Jean Pierre Fabre, président de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) et membre du CST a égratigné à plusieurs reprises la Coalition « Arc-en-ciel » : « nous savons maintenant ceux qui peuvent parler au nom de l’opposition. D’autres ont estimé qu’il fallait seulement obtenir de représentants dans les bureaux de vote et dans la CELI. Le résultats est là (…) », avait déclaré M.Fabre.
 
« Après des élections, on s’attaque à nous dans les médias. J’ai écouté Jean Pierre Fabre à plusieurs reprises. J’ai écouté ce qu’il a dit à la plage. Il s’attaque à nous, alors que nous sommes tous allés dans une stratégie de perdants. Nous avons perdu avec les fraudes en face et nous sommes revenus », a déclaré sur Kanal Fm Jean Kissi, membre de la Coalition « Arc-en-ciel ».
 
« Au lieu de nous remettre en cause, de faire notre autocritique, de demander pardon au peuple, on a commencé par s’attaquer en se disant qu’on est le chef de l’opposition. Est-ce le chef de l’opposition que nous recherchons ou une majorité à l’Assemblée nationale pour gouverner ce pays ? », a-t-il interrogé.
 
« Il fallait être ensemble pour qu’il n’y ait pas de fissures entre nous. Car UNIR et tous ceux qui l’ont aidée, ont formé un bloc. On devrait aussi former un bloc face à UNIR. Et c’est de cette manière qu’on pouvait combattre toutes les fraudes », a précisé M.Kissi élu sur la liste « Arc-en-ciel » dans la circonscription électorale de Vo.
 
« J’ai mis de l’argent, de l’énergie et des hommes pour combattre les fraudes dans le Vo. Et j’ai compris désormais comment on gagne des élections au Togo. On aurait dû être ensemble pour pouvoir bloquer les fraudes dans toutes les circonscriptions électorales », a-t-il ajouté.
 
Les résultats définitifs de ces législatives seront proclamés par la Cour constitutionnelle, après règlement de tous les cas de contentieux pour lesquels elle a été saisie. FIN
 
Junior AUREL
 
Savoir News
 
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

6 + 2 =