Législatives : le CST conteste les chiffres de la CENI « Les jours à venir vont être durs et chauds », a averti Jean Pierre Fabre.

0
673
vote_2013_contestation

 

Le Collectif « Sauvons le Togo » (CST) a rejeté « catégoriquement » ce vendredi, des tendances publiées par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) au lendemain des élections législatives de jeudi.
 
Les responsables du CST étaient face ce vendredi aux professionnels des médias, au siège de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC). Des militants et sympathisants du CST massés à l’entrée et dans la Cour du siège de l’ANC, ont également suivi la conférence.
 
Les premières tendances placent l’Union pour la République (UNIR, le parti au pouvoir) en tête, suivie du Collectif « Sauvons le Togo » (CST).
 
Pour une première fois dans l’histoire des élections au Togo, les premières tendances sont publiées quelques heures après le vote, suite à un mécanisme mis en place par la CENI. La Coalition « Arc-en-ciel », quant à elle a du mal à percer. Elle se retrouve pratiquement en troisième position, selon les mêmes tendances.
 
Selon le CST, les chiffres publiés par la CENI sont des « résultats déguisés en tendances ». « Les chiffres publiés, sont fournis par la CENI elle -même, qui ne disposait pas des procès-verbaux attestant leur authenticité ».
 
« Le CST rejette catégoriquement ces chiffres qui n’ont fait l’objet d’aucune validation en séance plénière, bureau de vote par bureau de vote, comme le prévoit la loi » », souligne une déclaration rendue publique par le CST.
 
Le Collectif « condamne une manœuvre scandaleuse qui n’a d’autre objectif que de préparer l’opinion nationale et internationale à accepter les faux résultats d’un nouveau coup de force électoral », affirme le CST.
 
Ce regroupement de partis politiques et d’organisations de défense des droits de l’Homme appelle ses militants et sympathisant ainsi que toutes les populations togolaises à une vigilance de tous les instants et à une mobilisation générale pour faire échec à cet énième coup de force électoral », ajoute le CST.
 
« J’espère que les résultats publiés par la CENI sont des résultats provisoires. En tout cas, nous attendons de voir. Les jour à venir vont être durs et chauds », a averti Jean Pierre Fabre.
 
Rappelons qu’au total 91 sièges de députés sont en « compétition » dans 30 circonscriptions électorales. Au total 26 partis politiques, regroupements de partis politiques et de groupes d’indépendants ont présenté de listes pour ce scrutin qui s’est déroulé dans le calme et sans incident. FIN
 
Junior AUREL
 
Savoir News
 
 


« Le CST rejette catégoriquement ces chiffres qui n’ont fait l’objet d’aucune validation » [26/7/2013]
 
Déclaration liminaire de la conférence de presse du Collectif Sauvons le Togo (CST).
Il est exigé de la CENI la validation et la publication, des résultats bureau de vote par bureau de vote.

 
 


Jean-Pierre FABRE: « Dès que nous finirons nos vérifications, nous lancerons nos actions »[26/07/2013]
 
« Ce sont des faux résultats qu’ils donnent » indique le Président de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) a des militants qui se sont rendus au siège de l’ANC.
« C’est un nouveau coup de force. On ne va pas se laisser faire »

 
 

SONDAGE


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

51 − = 41