Les chiens de Faure Gnassingbé toujours aux trousses de Pascal Bodjona


pascal_bodjona_500x290

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la personne de Pascal Bodjona dérange sérieusement le sommeil du pouvoir actuel au Togo.

Une semaine seulement après la forfaiture judiciaire que l’on a enregistrée jeudi 21 novembre à la cour suprême, les affidés du Chef de l’Etat ont vite fait d’envoyer une nouvelle convocation à l’ancien ministre de l’administration territoriale pour comparaître par devant le juge chargé du quatrième cabinet d’instruction Komi Soumdina.

La comparution aura lieu ce lundi 02 décembre à 9 heures au bureau de ce jeune juge de la Binah.

Sur la convocation, aucun motif. Mais c’est très simple d’imaginer le plan qui est en train d’être ourdi à nouveau contre l’ancien homme à tout faire de l’héritier du feu général Eyadema.

Mon Dieu ! C’est donc vrai que Togo est passé réellement maître dans la violation des règles de procédures judiciaires !!!!

C’est donc vrai que les multiples condamnations que ce pouvoir a enregistrées ces dernières années auprès de la Cour de Justice de la CEDEAO n’ont pas servi à amener ces gens à la raison !!!

C’est donc vrai que Pascal Bodjona est autant redouté dans les rangs de ce pouvoir branlant au point où l’on fabrique des procédures atypiques contre lui !!!!

Il est tellement redouté que ces gens sont prêts à tout écraser, à tout balayer, à tout remettre en cause dans l’espoir de pouvoir neutraliser cet homme qui pourtant, a su mouiller le maillot, des années durant, pour donner un corps et une âme à ce régime.

C’est donc vrai que l’adage selon lequel « les rois n’aiment pas les faiseurs de rois » se vérifie à tout point de vue au Togo de Faure Gnassingbé !!!

Retenons simplement que pour la même affaire et avec les mêmes parties, Pascal Akoussoulèlou Bodjona fait désormais l’objet de trois procédures distinctes. Quel peut en être l’objectif ?

Que tous les togolais nous aident à poser la question suivante aux tenants de ce pouvoir :

Pour quelle raison et à quelle fin autre que politique, Faure Gnassingbé et ses affidés s’acharnent-ils contre un témoin dans une affaire où les présumés auteurs sont introuvables ou même libérés par ce même pouvoir ?

Les lois de la République sont aujourd’hui foulées à terre à cause de Bodjona. Celles de la nature aussi.

Tous les multiples et cuisants défis qui se posent au pays sont eux-aussi rangés au second plan pour une seule priorité, Pascal Bodjona.

Jusqu’à cette fin novembre et au moment où d’autres pays comme le Niger ont déjà voté leur budget 2014, le pouvoir du Togo ne se presse même pas d’étudier le sien pour pouvoir l’envoyer à l’Assemblée Nationale, mais il ne se presse que pour démolir Akoussoulèlou Bodjona.

Ils paniquent et se précipitent avec une telle maladresse que même la crainte de Dieu ne fait plus partie de leurs rêves, eux qui disent qu’ils sont aux commandes du pouvoir au Togo.

Tout cela à cause d’un homme, Pascal Akoussoulèlou Bodjona. Son seul nom et sa seule image les tourmentent et leur privent de tout équilibre, de toute raison et de tout bon sens.

Tellement ils ont tout perdu, qu’ils sont allés jusqu’à lui envoyer la convocation au moment où, le sort de la deuxième procédure inique décrétée contre lui et par laquelle l’avocaillon de Pya, Me Tchalim et ses commanditaires l’avaient détenu durant 7 mois, n’est pas encore formellement déterminé.

Mais oui, en principe, l’homme de Kouméa est attendu le mercredi à la chambre d’accusation de la Cour d’Appel où ce dossier sera appelé en annulation pour cause de violation des règles de procédures et de compétence.

Depuis avril où les avocats du ministre Bodjona ont introduit leur requête en annulation auprès de cette chambre, rien n’y fit fait alors même que le parquet général a déjà fait ses réquisitions dans lesquelles il reconnait formellement ces violations.

Mais, puisqu’il s’agit là d’un dossier signalé et directement géré par le palais de la Marina, l’affaire n’a toujours pas été vidée et la chambre d’accusation vole de report en report attendant justement les instructions du palais.

Mais alors, si une semaine seulement après le coup de tonnerre servi par Abdolaye Yaya et ses conseillers à la Cour suprême, l’on convoque encore Pascal Bodjona par devant le juge d’instruction, sans doute que le décret scellant le sort de ce dossier infesté et en souffrance à la chambre d’accusation a enfin été signé.

Les tenants du pouvoir qui ont décidé de jouer de façon systématique un rôle catalytique dans ce dossier Bodjona savent donc ce qui devra être dit le mercredi 4 décembre par la chambre d’accusation et donc ils ont décidé d’anticiper.

Seulement ils n’ont pas pris la peine de comprendre que quel que soit ce qui sera fait contre M. Bodjona lundi dans cette première procédure, celui-ci risque encore d’avoir deux casquettes comme ce fut le cas depuis des mois où il s’était retrouvé à la fois comme témoin assermenté et inculpé dans la même affaire et pour les mêmes parties.

Tout compte fait, Pascal Bodjona, selon son entourage, va comparaitre lundi pour bien comprendre les mobiles de cette convocation grossière et ensuite aviser.

C’est tout de même incroyable cette rage animale qui pousse des gens en principe sensés à se réduire aux actions d’instinct !!!!

Où veut-on réellement amener le Togo avec autant de bassesses et de bestialité ?

C’est donc vrai qu’il ne reste plus rien de sensé, de morale, de pudique ou de lucide à ceux qui nous régentent au Togo ?

L’histoire du peuple hébreu qui a subi une vie serve pendant plus 430 années en Egypte et qui a été ensuite libéré in extremis par Dieu, nous instruit à plus d’un titre et nous donne l’espoir d’une action providentielle.

Lorsque la justice des hommes vient à être totalement et systématiquement annihilée, celle de Dieu s’active toujours et de façon implacable.

Qu’enfin cette justice de Dieu se manifeste au Togo pour le salut de ce peuple !!!!!

 

togoinfos

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé par Togo Actualité !!