Les constructions anarchiques passées aux bulldozers


demolition_maisons_Amadanhomé

Le président de la délégation spéciale, Aboka Agbenyégan poursuit sa croisade contre les constructions anarchiques dans las cantons sous son administration. Ce matin, les bulldozers de la préfecture ont encore fait parler d’eux dans les cantons de Sogbosito, Vakpossito et de Sagbado.

Les maisons qui étaient érigées sur les voies publiques ont été démolies sous les regards impuissants des propriétaires. Si pour les propriétaires de ces maisons ce sont des grincements de dents, les chefs cantons des localités quant à eux se réjouissent de l’opération. A l’image de celui du canton de Vakpossito pour qui « c’est une grande joie. C’est ce que j’entendais depuis. Avant qu’une ville ne soit développée il doit y avoir toujours des casses. Nous sommes tous informés que ça doit être cassé », déclare-t-il.

Malgré les plaintes des populations, le président de la délégation spéciale M. Aboka, celui là même qui a refusé de payer ces agents depuis 14 mois, reste imperturbable et se prêt à aller jusqu’au bout.

« Je voudrais saisir l’occasion pour remercier ceux qui ont compris que la voie c’est pour tout le monde et qui ont eux mêmes enlevé leur bâtiment qui sont érigés. Le Togo a pris le train du développement », dit-il.

Ces destructions ont pour but de désenclaver ces localités et les voies dégagées seront bientôt réaménagées.

 
image d’archives
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *