Les discussions ont repris mais la question de la médiation demeure


patrick_lawson_anctogo

© togoactualite – Suspendu hier le temps pour le bureau provisoire de se pencher sur la question de la médiation qui s’est posée hier, le dialogue a repris ce mercredi à la direction de Togotélécom. Au sortir des discussions de ce jour, il est apparu que la question de la médiation n’a pas trouvé solution.
« La question de la modération, de facilitateur, appelez le comme vous voulez, ça nous ne l’avons pas réglé », a déclaré Patrick Lawson qui espère que cette question trouvera solution dans la matinée de demain pour leur permettre de commencer les discussions de fond point par point.

Tout en reconnaissant que toutes les parties prenantes aux discussions sont d’accord sur la présence de facilitateur, le problème, selon le2ème vice-président de l’ANC, est de savoir quand est-ce le facilitateur peut entrer en jeu. « Peut-on nous même tenter de régler un certain nombre de problème et en cas de blocage ou faire appel au facilitateur, voilà les méthodes que nous abordons et je vous assure que la bonne volonté y est et que nous parviendrons sûrement à une solution d’ici demain », souligne-t-il.

Toutefois, n’a-t-il pas manqué d’exprimer la position de son parti qui est « contre la direction des débats par les parties prenantes, c’est clair, c’est net mais nous discutons, nous échangeons avec les nôtres pour les convaincre et eux aussi, ils donnent leurs arguments pour nous convaincre ».

Hormis la question de la médiation, les parties prenantes aux discussions ont abordé les deux points à l’ordre du jour proposés par le bureau provisoire à savoir les modalités d’application et de mise en œuvre des conclusions du dialogue.

 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.

Aller à la barre d’outils