Les enseignants persistent et signent, la grève est maintenue pour la rentrée

0
487

greve_enseignants _rentree_500


« Pas d’accord pas de rentrée ! », ce sont les propos que martelaient ce lundi après-midi les enseignants du Togo au cours d’une assemblée générale. Au cours de cette assemblée il a été décidé du maintien du mot d’ordre de grève de 72 h dès la rentrée.
« Cette année 2013 le gouvernement n’avait pas prévu une augmentation de 30 000 F sur les salaires mais quand ça a chauffé ils ont trouvé l’argent. Quand ça va encore chauffer, ils iront chercher les sous pour nous », confiait un enseignant, pour qui pour rien au monde le mouvement doit être maintenu.
 
Pour le chargé de l’information et de la formation de l’Union des syndicats de l’Enseignement du Togo, Atsou Atcha Yaovi Ilébou, « Nous avons décidé de relancer auprès de nos camarades l’appel à la grève. Nous ne voulons pas faire cette rentrée sans un accord. Nous n’exigeons pas le paiement de ces primes pour la rentrée mais pour 2014. Nous voulons qu’il y ait une rentrée mais la balle est dans le camp des autorités. On espère que le gouvernement fera diligence pour nous permettre de signer l’accord », confie-t-il.
 
Les enseignants qui ont suspendu leur mot d’ordre de grève sont revenus sur leurs décisions après que le ministre de l’enseignement primaire et secondaire ait fait une exploitation dans le but de semer la confusion et la démobilisation dans les rangs des enseignants.
 
La grève qui débute ce mercredi, premier jour de la rentrée devrait perturber les cours dans l’enseignement public et confessionnel.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 57 = 62