Les journalistes togolais solidaires de Ghislaine Dupont et Claude Verlon

Ghislaine-Dupont-et-Claude-Verlon

Le samedi 30 octobre nos deux confrères de la radio mondiale, RFI, Ghislaine Dupont et Claude Verlon ont été kidnappés et exécutés au Mali alors qu’ils étaient à Kidal pour préparer une émission sur le terrain. Un assassinat qui a suscité une vague d’indignation et de condamnation à travers le monde.

Au Togo, le Syndicat national des journalistes indépendants du Togo (SYNJIT) s’est joint à ce concert de condamnation. Dans une déclaration rendue publique ce 5 novembre, le premier syndicat indépendant de la presse togolais tout en présentant ses condoléances aux familles éplorées, à la rédaction de RFI et aux journalistes du monde entier, le SYNJIT les invite à la prudence sur les lieux de reportage. Pendant ce temps c’est SOS journaliste en danger qui organisait cet après midi une messe en mémoire de nos confrères tués.

La messe s’est déroulée à l’église catholique de Padoue d’Hanoukopé. Au cours de cette messe dans un message lu, l’Association de défense des droits des journalistes togolais a profité de l’occasion pour présenter la situation des journalistes assassinés et dont les enquêtes sont classées sans suite.

Lire la déclaration de condamnation du SYNJIT

 

 
Plus de photos cliquez ici
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.

Aller à la barre d’outils