Accueil SPORT Les lauréats du Concours « Graines du Togo », édition 2019 primés

Les lauréats du Concours « Graines du Togo », édition 2019 primés

- Advertisement -

photo@radiosportfmtg.com


La deuxième édition du concours « Graines du Togo » a pris fin samedi 20 avril dernier au stade municipal de Lomé, avec trois grandes finales, à savoir celle des jeunes filles, des jeunes garçons de 2005-2006 et de 2003-2004. 

Démarrée le 26 janvier 2019 avec la phase préfectorale, la deuxième édition du concours « Graines du Togo » a connu son apothéose le samedi 20 avril 2019 au stade municipal de Lomé. C’était en présence du président du Comité exécutif de la Fédération togolaise de football, le Col. Guy Akpovi, de l’Ambassadeur de France au Togo, Marc Vizy, du Directeur  général de Total-Togo, Frédéric Rivière et de plusieurs personnalités du monde du football togolais. L’objectif de ce concours est de dénicher les talents en herbe sur l’ensemble du territoire national. Cette deuxième édition a démarré avec plus de 10.000 jeunes dont 2537 filles. Pour l’initiateur, Claude Le Roy, qui n’est autre que le sélectionneur des Eperviers du Togo, c’est un exploit par rapport à l’édition précédente. « Plus de 10.000 jeunes, c’est formidable. On voit le niveau cette année par rapport à l’année dernière, comment cela a progressé. Cela nous permet d’avoir des générations 2003, 2004, 2005, 2006 […] il faut se dire que c’est déjà un exploit d’avoir pu réunir plus de 2500 filles pour cette deuxième édition », s’est-il félicité.

Ils étaient au total soixante de jeunes (40 jeunes garçons et 20 jeunes filles) à démontrer leur savoir-faire à travers des tests technique, physique, tactique, mental et dans le jeu lors de cette phase finale. A l’arrivée, Tchagnao Feyshal de FSA (chez les garçons) et Gakey Reine du club féminin d’Ahépé (Ahé FC) (chez les filles) ont remporté de cette deuxième édition. Les deux lauréats assisteront à la finale de la Champions League à Madrid en juin prochain et vont passer quelques jours d’entrainement à Getafe avec l’international Togolais Djene Dakonan.

Selon Claude Le Roy, le suivi sera fait à travers la formation des équipes de catégories d’âges. « Ça va être le début de cette aventure pour « Graines du Togo » parce que récompenser individuellement les joueurs n’est pas l’objectif. L’objectif, c’est de bâtir des équipes pour l’avenir et que dans 5 ans ou 6 ans, on se dit que ça a démarré avec « Graines du Togo », a-t-il dit, avant d’ajouter que le premier match de cette équipe de jeunes de cette deuxième édition se jouera contre les jeunes du centre de formation ghanéen WAFA.

Le comité d’organisation se tourne déjà vers la prochaine édition, vu l’engouement suscité par la première et cette deuxième édition auprès des partenaires et des jeunes togolais sur toute l’étendue du territoire. « Il faut que tous les ans, on organise “Graines du Togo”. Il y aura un débriefing avec le staff et après, il faut préparer la prochaine édition. Il va falloir continuer encore à travailler et donner envie à plein d’autres enfants de rejoindre “Graines du Togo” », a souligné Claude le Roy.

J.D
 
source : Liberté
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

7 + 3 =

LES + LUS

Lettre ouverte au peuple togolais et aux amis du Togo

Objet : Togo : prise de conscience, rejet de l’illégalité de la Cour Constitutionnelle, et actions proposées pour une...

Fenêtre Sur l’Afrique du 18 janvier 2020 sur radio Kanal K.

Débat citoyen La composition de la CENI et de la Cour Constitutionnelle et la...

La nouvelle monnaie commune Eco rejetée par six pays dont la Guinée

Les Ministres des Finances et gouverneurs de banques centrales de cinq pays anglophones d’Afrique de l’Ouest et...

Les Présidents Français, Mr Macron et Ivoirien, Mr. Ouattara ont décidé de trouver un synonyme “ECO” au FCFA : un grand handicap au développement.

Par Dr. Mehenou Amouzou La saga politique, économique, sociale et la déstabilisation de l’Afrique Noire francophone ne...

15 ans sous Faure:Sempiternelle gouvernance du contraire

Le vrai faux suspense est définitivement enterré le 07 janvier dernier avec le « OUI » de Faure Gnassingbé, qui veut...