Les pros Gbagbo appellent à déloger Ouattara le président reconnu par la communauté internationnale

0
561


 
Les trois présidents mandatés par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), Boni Yayi (Bénin), Pedro Pires (Cap Vert) et Ernest Koroma (Sierra Leone) ont essayé ce mardi de trouver une issue pacifique à la crise qui paralyse la Côte d’Ivoire depuis le second tour de l’élection présidentielle. L’organisation sous-régionale s’est déjà prononcée pour un départ du président sortant Laurent Gbagbo, en menaçant d’intervenir militairement.Ces trois présidents vont retourner le 3 janvier  2011 à Abidjan.C’est une mission de la dernière chance.
 
Echec de la médiation de la CEDEAO
 
Les partisans de Gbagbo ne se désarment pas.
 
Ils  ont appelé mercredi à prendre d’assaut le quartier général de son rival Alassane Ouattara à Abidjan ce samedi 1 janvier 2011, protégé par les Casques bleus de la mission onusienne en Côte d’Ivoire, qui a dénoncé les « appels à la haine » à son encontre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 6 = 4