Les Togolais n’ont pas encore rempli une seule condition pour chasser Faure Gnassingbé du pouvoir

1
10395

Par Komla Kpogli

Ce coup de gueule de Rodrigue Kpogli qui fera date! Alors que tous les Togolais sont debout et crient qu’ils feront partir le pouvoir cinquantenaire de Gnassingbé père et fils par la rue , donc par les manifestations, le politogue togolais, Rodrigue Kpogli pointe du doigt la réalié dans son pays. « Même pas une condition n’aura été rempli pour mettre à rude épreuve la dictature togolaise » fulmine t-il. Prendons nous du recul pour y méditer et rebondir ou allons-nous essuyer échec sur échec avec la non préparation de la lutte qui est la vraie croix de chemin des Togolais ? Lecture !

 « Pour qu’un peuple chasse une dictature qui lui donne toutes les raisons objectives et matérielles pour être chassée, il faut que ce peuple remplisse des conditions subjectives, c’est-à-dire des conditions humaines, à commencer par sa manière de penser, puis la réunion des idées les plus pertinentes pour élaborer un plan stratégique de combat conduit dans la discipline et le sérieux par un leadership patriote et qui balaie les conflits de partis politiques bavards dont la spécialité est de se battre pour de fausses solutions, chacun pour sa chapelle et surtout pour la gloriole de son chef. Nous, Togolais n’avons rempli aucune de ces conditions durant ces 57 ans. Dans l’ensemble, la qualité humaine au Togo est médiocre voire totalement en dessous de tout. Voilà pourquoi malgré que le régime Franco-Gnassingbé nous ait donné depuis 1963 toutes les raisons pour l’abattre, nous en sommes totalement incapables. Nous n’avons pas encore rempli la toute première des conditions, à savoir une rupture intellectuelle, spirituelle, philosophique et matérielle totale et irréversible avec ce régime. Il y a encore trop d’accointances et de ponts entre « combattants » de tout genre et des gens de ce régime et plus largement avec le système qui le porte.Il est impossible de mener et de gagner un combat contre la dictature tout en ayant des liens discrets ou manifestes d’amitié, de tolérance, d’admiration, de fascination ou de dépendance matérielle, alimentaire et politique avec des gens qui l’animent de diverses manières. »

Komla Kpogli, S.G du Moltra

1 COMMENTAIRE

  1. Que disent nos officiers de l’extérieure ? Venez nous aider à reprendre notre cher pays le togo. Personnellement je fais appelle au Commandant Aimé Bataba qui avait fait la SWAT et aujourd’hui est Directeur Général d’une Société de formation et de déployement des agents de securité et Militaire à travers le monde. Des qualités que lui reconnaissent tous ces hommes. Aidez nous à le contactez sur son numéro le 004926336090051ou son mail: info@blld-sicherheitsdienst.de . Qu’il décide enfin à aider son pays. Si quelqu’un a son numéro privé qu’il l’envoi. Togolais Debout!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

97 − = 89