L’état de santé de Kpatcha Gnassingbé, le demi-frère du chef de l’Etat, sérieusement inquiétant à la prison de Lomé


kpatcha_justice_500


© togoactualite – Kpatcha Gnassingbé demi-frère de l’actuel président de la République togolaise détenu dans l’affaire d’atteinte contre la sureté intérieure de l’Etat est sérieusement malade, rapporte une source proche de l’ancien député de la Kozah.
 
Les habitués de la prison civile de Lomé reconnaissent que l’ancien ministre de la défense a l’habitude de recevoir ces invités dehors. Mais depuis plusieurs jours, il n’est plus sorti. Même pour la prière de la fin du jeûne de Ramadan, le demi-frère du chef de l’Etat n’a pas été aperçu.
 
Selon, les nouvelles son état de santé s’est sérieusement dégradé ce qui a poussé son médecin, alerté par la famille proche à se rendre à son chevet dimanche dernier. Selon, de sources concordantes, l’homme surnommé « vice-président de la République » n’arrive plus à marcher malgré les béquilles à lui apporter.
 
Une situation qui inquiète très sérieusement ses conseils qui entendent saisir de nouveau le Groupe de contact des Nations unies qui avait entre-temps émis un avis demander l’élargissement de Kpatcha ainsi que des autres détenus dans cette affaire d’atteinte à la sureté intérieure de l’Etat.
 
Arrêté dans cette affaire dite « coup d’Etat de pâques », Kpatcha Gnassingbé ainsi qu’une vingtaine de personnes avaient été condamné en septembre 2011 à 20 ans de prison avec déchéance de ces droits civils. Au cours de ce procès, les accusés avaient fait cas de ce que les aveux avaient été estoqués sous la torture.
 
Par la suite la cour de justice de la CEDEAO avait exigé leur libération mais l’Etat togolais a consenti au dédommagement financier sans que les accusés recouvrent leur liberté.
 
lomévi (www.togoactualite.com)