L’honorable Jacqueline A. Aka exhorte les fils et filles de Yoto à être ensemble, à cultiver la paix pour le développement

0
780

 Ce samedi 18 janvier 2020 à Ahépé, l’ambiance était à la réjouissance. Pour cause, c’est le 5ème anniversaire de la radio communautaire Dununyo et les promoteurs ont décidé de faire les choses en grand. Pour une première activité, c’était la culture qui a eu une place de choix. Ainsi, a-t-on assisté au concours de gazo (un rythme du terroir fait de tam-tam et de danse) et de chants de choral. Plusieurs groupes ont pris part à ces deux compétitions avec des récompenses à la clé. C’était à l’invitation du Groupe Dunenyo et de la Fondation Jacqueline A. Aka. Cette dernière reste un acteur incontournable de développement de la préfecture de Yoto et ailleurs. Ces œuvres sont inestimables et elle ne ménage aucun effort pour accompagner ses parents, frères et sœurs dans leur projet afin qu’ils bénéficient du minimum.

L’honorable Jacqueline A. Aka n’est plus à présenter. Lors des festivités marquant le jubilé de bois de la radio Dunenyo, elle a encore fait parler son grand cœur avec des gestes louables à l’endroit des participants et d’autres personnalités. Elle a tenu à adresser un message capital à ses frères, surtout à la veille de la présidentielle de 2020.

« Pour le développement d’un milieu, il faut être ensemble malgré les divergences d’opinion. C’est à ce seul prix qu’on peut construire sa cité. Je appel à tous les fils et fille de Yoto afin de se mettre ensemble pour œuvrer en symbiose pour le développement de notre préfecture. C’est ce que nous, nous attelons à faire et les bases sont encourageantes. Je parle en tant que l’élu du milieu et je pense qu’il faut parler développement  et de la paix. D’ailleurs c’est avec cette paix qu’on aura le développement et la prospérité partagée », a-t-elle lancé à l’endroit des fils et filles de Yoto.

Shalom A

source : Liberté

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

7 + 3 =