L’imminence de la chute du pouvoir de Faure Gnassingbé ?

0
3334
Ananivi Hosé Koudouovoh

Par icilome

Le monde entier a suivi cette semaine, le renversement du pouvoir d’Ibrahim Boubacar Keïta au Mali. Un putsch que le poète togolais Ananivi Hosé Koudouovoh dit avait prédit dans son recueil de poèmes ‘Désordre au Mali’. Selon lui, la fin du régime de Faure Gnassingbé est proche.

S’agissant de l’actualité politique au Mali, ce professeur de littérature francophone à l’Université de Paris Seine, avait prédit que cela finirait par un coup d’Etat.

« J’avais dit à mon compagnon d’œuvre, il y a quelques semaines, que la crise socio-politique malienne finirait par un coup d’État, renversant Ibrahim Boubacar Keïta comme ce fut le cas de Moussa Traoré le 26 mars 1991 et d’Amadou Toumani Touré le 22 mars 2012 : l’accomplissement de cette prophétie est un porche magistral de mon recueil de poèmes inédits Désordre au Mali », a-t-il confié lors d’une interview accordée au confrère Globalactu.

A l’opposé du Mali, le poète Koudouovoh prédit la chute du pouvoir togolais qui passera par un putsch civil ou militaire.

« …Un putsch civil ou militaire va absoudre Faure Gnassingbé et son pouvoir despotique, car comme Belschatsar dans le livre de Daniel chapitre 5, verset 1 à 31, ce roitelet stupide va partir sans le secours d’aucune main. Il y a plus de treize ans que je le dis ouvertement, en exposant ma vie, au mépris des représailles, de l’incrédulité, de la mauvaise foi, de la naïveté des uns et des autres », a indiqué le champion du Togo des jeux de lettres (scrabble, anagrammes…) de 1990 à 1997.

Notons que parmi les œuvres d’Ananivi Hosé Koudouovoh, on recense Lamentations sur la Côte d’Ivoire réédité à Paris, son premier recueil de poèmes et Hollande au zénith, son septième. L’auteur a également publié L’Ère Macron, La Coupe du monde de football 2018 en Russie, Tambour-Major, Le Pari d’Hillary Clinton et La Chaîne de télévision TF1.

N.K / icilome

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

23 − = 19