L’intégralité de l’arrêté interministériel qui instaure le racket au Port Autonome de Lomé au nom des « Eperviers »

0
500

ade_eperviers


La participation des Eperviers à la dernière CAN en Afrique du Sud est devenue une occasion rêvée pour le gouvernement de siphonner les maigres ressources des Togolais. Il a été décidé, sans aucun avis des Togolais, de prélever sur chaque minute d’appel 5 f pour supporter les joueurs. L’opération devra durer un mois, et selon l’ATC (Association Togolaise des Consommateurs), elle rapporterait au bas mot 14 milliards de francs CFA. Face au tollé suscité par cette mesure qui ressemble plus ou moins à un vol organisé, le Premier ministre Kwesi Séléagodji Ahoomey-Zunu a promis mettre fin à l’opération. Mais jusqu’à présent, rien n’y fait.
 
La même opération a été étendue au Port Autonome de Lomé où, sur chaque conteneur, 2000 F sont prélevés pour le compte des Eperviers. En outre, il est aussi prélevé sur chaque tonne de marchandises une somme de 200 F.
 
Pendant qu’Ahoomey-Zunu soutient mordicus que la décision de prélever n’est pas un acte du gouvernement, nous voici en face d’un arrêté interministériel qui instaure ce vol organisé au PAL. Ici l’opération s’étend sur 6 mois, un vrai scandale. Lorsqu’on sait qu’il est déversé au PAL des dizaines de milliers de conteneurs par mois et des millions de tonnes de marchandises, on peut imaginer facilement les milliards que le gouvernement va engranger sur le dos du contribuable, au nom des Eperviers qui d’ailleurs, ont eu toutes les peines du monde à revenir au bercail.
 
Il paraît que les caisses de l’Etat sont vraiment vides, alors soutenir les Eperviers apparait comme le moyen idéal pour le gouvernement de renflouer les caisses. Pendant que l’opération s’étend encore sur des mois, le Premier ministre lui continue de soutenir que les comptes seront faits incessamment. Comment pourra-t-on faire les comptes sans la fin de l’opération ? Voilà le mystère. Voici l’arrêté interministériel qui suscite la colère parmi les usagers du PAL.
 

ARRETE INTERMINISTERIEL 005/MCPSP/MEF/MSL

 
Relatif à la participation des Eperviers du Togo à la CAN 2013
 
Le Ministre de l’Economie et des Finances;
Le Ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé
Le Ministre des Transports
et
Le Ministre des Sports et des Loisirs
Vu le décret N°2011-178/PR du 07 décembre 2011 fixant les principes généraux d’organisation des départements ministériels
Vu le Décret N°2012-006/PR du 07 mars 2012 portant organisation des départements ministériels;
Vu le décret N°2012-051/PR du 19 juillet 2012 portant nomination du Premier Ministre;
Vu le décret N°2012-056/PR du 31 juillet 2012 portant composition du Gouvernement modifié par le décret n°02012-060/PR du 24 août 2012;
 
Sur propositions du Comité de Mobilisation des fonds pour la participation des Eperviers à la CAN 2013 en Afrique du Sud :
 

ARRETENT :

 
Article 1er : Il est mis en place une opération dénommée « Opération Eperviers 2013 » pour soutenir financièrement la participation des Eperviers du Togo à la CAN 2013 en Afrique du Sud.
 
C’est une opération de collecte de fonds à travers la manutention des concessionnaires : Togo Terminal et Manuport sous la supervision du Port Autonome de Lomé.
 
Article 2 : il est institué une taxe exceptionnelle au profit des EPERVIERS sur toutes les marchandises en consommation de
· 2000 F CFA par conteneur EVP,
· 200 F CFA par tonne pour les autres marchandises.
Article 3 : « L’opération Eperviers 2013 » a line durée de Six {06} mois. Elle débute le 23 janvier 2013 et prendra fin le 23 juillet 2013.
Article 4: Le Président du Comité de mobilisation de fonds, les Directeurs Généraux concessionnaires du Port Autonome de Lomé ainsi que le Directeur Général du Port Autonome de Lomé sont chargés chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent arrêté.
Article 5 : Le présent arrêté sera publié au Journal officiel de la République Togolaise.
Fait à Lomé, le 24 jan 2013
Le Ministre de l’Economie e des Finances
Adji Otèth AYASSOR
 
Le Ministre des Transports
 
Dammipi NOUPOKOU
 
Le Ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur du secteur Privé
Essossimna LEGZIM-BALOUKI
 
Le Ministre des Sports et des Loisirs
Bakalawa FOFANA
 
source : lalternative-togo
 
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 1 = 3