Depuis lundi 17 juin dernier, la campagne électorale pour le compte des locales du 30 juin a effectivement démarré. Les candidats multiplient les opérations de charme sur le terrain et essaient de convaincre l’électorat par rapport à leurs projets et ambitions pour leur municipalité. La liste « Ensemble pour le développement (EPD) » en lice dans le Zio1 a tenu une conférence de presse pour présenter ses membres et sa vision pour le développement de cette commune.

D’entrée, Dodji Akamah, tête de liste EPD dans la commune Zio 1 a tenu à prendre ses marques en prenant ses distances avec le maire sortant Bruno Loglo avec qui il a eu à collaborer. Il fustige d’ailleurs sa gestion qu’il qualifie d’opaque et compte rectifier en mettant au centre de sa gestion la transparence.

Il met en avant son expérience acquise durant de nombreuses années en tant qu’employé à la mairie. « Je suis résolu à contribuer au développement du Zio et je crois que mes camarades et moi avons le bagage nécessaire pour y parvenir », a-t-il assuré.

Après avoir énuméré les problèmes auxquels fait face la commune de Zio 1 depuis plusieurs années, les membres de la liste EPD se sont assigné pour mission, une fois élus, d’œuvrer « autour du maire, pour le développement et l’aménagement du territoire décentralisé, l’urbanisme et l’habitat, les infrastructures, les équipements, les transports et les communications, l’énergie et l’hydraulique. En matière d’environnement, nous veillerons à la gestion des ressources naturelles et à la protection de l’environnement. Nos actions vont porter également sur la redynamisation des secteurs du commerce et de l’artisanat, deux secteurs très chers pour notre ville. L’éducation et la formation professionnelle, la santé, l’action sociale et la protection civile ne seront pas en reste. La promotion du sport, des loisirs, du tourisme et de l’action culturelle pour booster l’économie locale ».

Le programme de société de la liste EPD s’articule autour de quatre grands axes à savoir : la planification locale du développement de la commune, la gouvernance locale, les enjeux socioculturels et la protection de l’environnement.

S.A

source : Liberté

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 1 = 3