Accueil TOGO ACTUALITÉ POLITIQUE Locales partielles : 63 conseillers à élire dans 5 communes.

Locales partielles : 63 conseillers à élire dans 5 communes.

- Advertisement -
Le président de la Céni, lors du point de presse.
Le président de la Céni, lors du point de presse.

63 conseillers seront élus dans 5 communes (Avé 2, Bassar 4, Oti-Sud 1, Wawa 1 et Zio 4) le 15 août pour les élections municipales partielles, a indiqué ce vendredi lors d’un point de presse, le président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

Au total 24 listes de partis politiques et d’indépendants sont retenues par la Cour suprême pour ce scrutin, a précisé Tchambakou Ayassor.

Les élections municipales du 30 juin dernier, avaient été annulées dans deux communes (Wawa 1 et Zio 4) pour des « irrégularités graves » par la Cour suprême.

Mais concernant Wawa 1, Zio 4 et Avé 2, les électeurs n’avaient pas voté le 30 juin, pour des « raisons techniques ». La campagne électorale sera ouverte le mardi 30 juillet à 00 heures et prendra fin le mardi13 août à 23 heures 59 minutes.

Selon le président de la Céni, la tenue effective des consultations électorales dans les cinq communes « permettra à notre pays de maintenir le cap de l’ancrage de la démocratie locale, amorcée le 30 juin 2019, avec l’élection de la majorité des conseillers municipaux ».

C’est pourquoi, dans la dynamique des préparatifs de ces élections partielles, a précisé M. Ayassor, « le collège des commissaires de la Céni est animé par la même détermination, celle de réussir sa mission, à la satisfaction de tous ».

Le président de la commission électorale a exhorté  toutes les parties prenantes à ces élections partielles, en particulier les partis politiques, les candidats, les électeurs et le grand public, « à s’interdire tous actes en contradiction avec les dispositions du code électoral et pouvant, par conséquent, affecter ou entacher la crédibilité et la sérénité dans la conduite des opérations électorales en toutes ses phases ».

Rappelons que l’Union pour la République (UNIR), avait remporté plus de 60% des sièges dans 112 communes, soit 878 sièges.

Viennent ensuite l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC, 132), C14 (129), l’Union des Forces du Changement (UFC, 42), le Nouvel Engagement Togolais (NET, 31) et le MPDD (25). FIN

Junior AUREL

source : savoir news

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 28 = 32

LES + LUS

Présidentielles en 2020/ Togo-Guinée-Côte d’Ivoire : Trois pays à risques

photo@L'Alternative  La période 2020-2021 verra une concentration d’élections présidentielles en Afrique de l’Ouest. Une demi-douzaine de pays...

Education et œuvre sociale : Le Lycée d’Ahépé aura un centre d’écrit de Bac2, grâce au groupe Dunenyo

Kokou Didier Agbemadon Dès l’année prochaine, les futurs bacheliers d’Ahépé, une localité située à plus de 70...

Préparation à 2020; Pouvoir et opposition : état des lieux … . De pseudo prophéties sur l’alternance

Les soucis du commun des Togolais sont sans doute loin de ces considérations. Où trouver les moyens pour...

Police fiscale de lutte contre le financement du terrorisme La mise en place de l’arsenal de répression se poursuit

Le ministre de la Insécurité et la NonProtection civile le « général » Damehame Yark | Photo : DR

Convention d’investissement avec MM Mining : Fer, manganèse, bauxite, chromite, etc. concédés contre quel chemin de fer ?

De la gauche vers la droite Le ministre Adedze et les députés Aka Jacqueline et Kodjo Djissenou lors de la...