Loi organique / Agression/ Journaliste : La FIJ va octroyer 1.000 euros à Younglove Egbéboua Amavi pour l’aider à couvrir ses frais médicaux

younglove

La Fédération Internationale des Journalistes (FIJ) fera don de 1.000 euros (environ 655.957 F.CFA) au journaliste Younglove Egbéboua Amavi pour l’aider à couvrir les frais médicaux, a indiqué jeudi soir à l’Agence Savoir News Credo Tetteh, le secrétaire général de l’Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT).

Younglove Egbéboua Amavi a été blessé lors du sit-in des journalistes à la plage en face de la présidence de la République, dispersé à coups de gaz lacrymogènes jeudi dernier par des forces de l’ordre. Des journalistes ont été dispersés, alors qu’ils tentaient de se rassembler pour un sit-in en guise de protestation contre les nouvelles dispositions de la loi organique de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC), votées récemment par l’Assemblée nationale.

Trois journalistes ont été blessés dont un cas grave, celui de Younglove Egbéboua Amavi. L’UJIT avait indiqué mercredi dans un communiqué conjoint avec le Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP), avoir adressé une « requête » à la FIJ pour « solliciter une assistance financière directe au confrère en difficulté »

« Les responsables de la FIJ ont appelé notre confrère Younglove Egbéboua Amavi ce jeudi. Suite à notre requête, ils ont décidé de lui octroyer 1.000 euros pour les frais médiaux », a indiqué Credo Tetteh.

« Les fonds lui seront directement envoyés, car c’est la procédure normale adoptée par la FIJ », a-t-il précisé.

Rappelons que la Cour constitutionnelle a rejeté mercredi, certaines dispositions de cette loi ; notamment celles relatives au retrait de l’autorisation et retrait définitif de l’autorisation avec saisie des équipements. FIN

Junior AUREL