Lomé accueille une réunion du Partenariat de Ouagadougou sur le planning familial

0
613

© togoactualite – Une réunion des partenaires financiers et techniques du Partenariat de Ouagadougou sur le planning familial se tient à Lomé. Cette réunion à Lomé vise à comprendre les progrès réalisés par le Togo dans la mise en œuvre du plan d’action Planning familial et son adaptation aux recommandations de la phase d’accélération 2016-2010.
 
planning_familial


Les travaux sont une opportunité pour les participants d’échanger sur les engagements du pays vis-à-vis du Partenariat de Ouagadougou, et d’être situés sur les progrès réalisés mais aussi les défis qui restent. Le partenariat de Ouagadogou regroupe le Burkina Faso, le Mali, le Niger, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, la Guinée et le Togo.
 
A l’ouverture des travaux, le représentant du Fonds des nations unies pour la population au Togo, M. Vincent Epié, s’est félicité de la visite de cette mission qui est une opportunité pour le Togo de mettre l’accent sur les progrès accomplis durant ces 5 dernières années en matière de prévalence contraceptive.
 
Le Partenariat de Ouagadougou a permis de relancer la planification familiale au Togo et dans les autres pays du partenariat. Individuellement mais collectivement les pays du Partenariat ont accompli des progrès qui ont été reconnus et célébrés lors de la 4ème rencontre tenue à Cotonou en 2015.
 
Cependant reconnait M. Epié, des défis restent à relever à savoir « le Togo par exemple devra mettre 135 000 femmes additionnelles sous méthode PF d’ici à 2020 au titre des nouveaux engagements pris en décembre dernier ».
En prélude à cette rencontre, une visite de terrain a été effectuée par les participants. Elle les a conduite à Ahépé et à Kouvé où ils ont visité une clinique mobile et une division de base communautaire.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 



LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

6 + 4 =