vendredi 26 février 2021

L’ONG « AME » lancera une campagne contre l’inscription des Togolais sur la liste électorale au Ghana.


amegan


© togoactualite – Il y a quelques mois, une polémique s’est enflée dans l’opinion ghanéenne. En effet, le Nouveau parti patriotique (NPP), le principal parti d’opposition ghanéenne a accusé près de 80 000 togolais de s’être enrôlés sur la liste électorale du Ghana dans la perspective de l’élection présidentielle qui se déroulera dans ce pays l’année prochaine.
 
Une accusation qui risque de mettre du froid dans les relations entre les deux pays voisins.
L’ONG « Amis du monde des enfants » (AME) fidèle à ces habitudes de sensibilisation des électeurs à l’approche des élections comme cela avait été le cas en 2012, sans toutefois accrédité ces accusations entend lancer une campagne de sensibilisation en direction des Togolais pour les inviter à ne pas s’inscrire sur la liste électorale du Ghana.
Des spots à diffuser dans la presse nationale pour expliquer aux Togolais à quelles conditions on peut s’inscrire sur une liste électorale et les dangers qu’on court en cherchant à aller s’inscrire frauduleusement au Ghana seront confectionner et diffuser dans les jours à venir au Togo.
 
Pour le chargé de communication de cette ONG AME, M. Augustin Amega, qui a animé une conférence de presse ce 31 Août 2015 à Lomé, « La question d’accusation d’enrôlement des populations voisines sur les listes électorales, n’est pas propre au Ghana. A chaque fois qu’il y a des élections dans nos pays, on accuse les voisins des pays frontaliers de venir s’inscrire sur les listes électorales, ça débouche sur une dégradation des relations entre les populations, une cause potentielle de conflit entre les populations c’est pour cela que nous voulons devancer cette situation pour dissuader les populations d’aller s’inscrire sur les listes électorales s’ils n’ont pas les pièces requises ».
 
Notons que le gouvernement ghanéen a démenti ces accusations et a demandé au parti de l’opposition de prouver ses affirmations. Les élections présidentielles au Ghana sont prévues dans le courant du mois de novembre de l’année prochaine.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *