L’opposition encore dans les rues pour exiger le départ de Faure

0
673


Lome (Togo) – Plusieurs milliers de personnes ont marché ce mercredi dans les rues de différentes villes du Togo pour exiger des réformes politiques et le départ du pouvoir du président Faure Gnassingbé a constaté APA.
 
Au deuxième jour de ces trois jours de protestations, les manifestants, scandant des slogans comme : «50 ans ça suffit», «Faure dégage» ont marché à Lomé pendant quelques heures avant de se retrouver en meeting à la plage.
 
Comme la veille, les militaires ont fait usage de bâtons et de grenades lacrymogènes pour empêcher toute manifestation dans les villes du nord, Sokodé et Bafilo.
 
Selon la coalition de 14 partis de l’opposition, 16 blessés dont certains par balle ont été enregistrés.
 
«Ces répressions aveugles et sauvages ont occasionné à Sokodé au moins 16 blessés par balles et bastonnade, dont 3 ont été admis en réanimation», a indiqué la coalition au cours d’une conférence de presse mercredi.
 
La branche togolaise de l’ONG Amnesty International a révélé pour sa part avoir constaté une dizaine de blessés au moins dont un par balle à l’hôpital de Sokode.
 
L’opposition appelle encore la population pour une autre manifestation jeudi dans plusieurs villes du Togo.
 
source : NT/of/APA
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

47 − = 38