L’OTE en guerre contre « les délinquants spirituels »


ote_eglise

L’Observatoire Togolais des Eglises entend apporter sa contribution aux côtés des pouvoirs publics pour restaurer l’ordre et la discipline dans la maison du Christ au Togo

Ce constat fait suite à de nombreux dérapages nés du foisonnement des églises qui pour la plupart, échappent au contrôle de l’autorité publique.

Au Togo par exemple, les hommes de Dieu perdent de leur autorité, de leur influence, de leurs privilèges, ce qui n’est pas de nature à conforter leur pouvoir effectif pour agir efficacement sur l’érection d’une cité paisible.

«Les hommes de Dieu, sous d’autres cieux, sont considérés et vénérés, non seulement pour le fait qu’ils sont investis de l’autorité divine, mais pour les actes qu’ils posent reflètent les attributs de Dieu », a indiqué M. Cyrus Padabadi, président de l’OTE qui ambitionne, à travers l’OTE, faire la police des pasteurs brebis galeuses.

«L’observatoire vient à point nommé pour mettre de l’ordre dans le code pastoral qui condamne la délinquance spirituelle»  a prévenu le Révérend Cyrus Padabadi lors de la conférence débat sur le thème : «Enjeux et défis de l’Eglise dans l’érection d’une cité paisible ».

Il recommande aux hommes de Dieu de rompre avec les propagandes égoïstes qui privilégient l’orientation vers soi plutôt que vers Dieu et conseille aux pasteurs d’avoir une formation qualitative de l’enseignant pour qu’ils inculquent aux chrétiens une éducation saine et édifiante.

Plusieurs recommandations visant à assainir la corporation pastorale et à restaurer l’autorité de l’église ont été formulée à l’issue des échanges à la bourse du travail du Togo.

Mamifro Martin

 

afreepress

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé par Togo Actualité !!