L’UE dénonce le harcèlement judiciaire dont fait l’objet Ferdinand AYITÉ

0
1045

Le Journal L’ALTERNATIVE et son patron, Ferdinand Ayité ont reçu un soutien appuyé des députés européens dans un message clair adressé à Faure Gnassingbé hier 5 octobre 2020. 

Très inquiète des menaces contre les défenseurs des droits humains et de la faiblesse des mesures de lutte contre l’impunité et la corruption au Togo, l’Union européenne rappelle au Togo les engagements pris en la matière. Le non-respect desdits engagements conditionne l’aide de l’UE au Togo.

Lire ou télécharger la lettre de l’UE

Pour rappel, Ferdinand Ayité fait l’objet d’une plainte pour diffamation dans le dossier PÉTROLE-GATE pour avoir révélé le détournement de plus de 500 milliards de F CFA (762 195 121,95 euros) au préjudice du contribuable togolais par père et fils Adjakly.
Après deux reports, les auditions en justice reprennent demain 7 octobre 2020 et s’annoncent politiquement électriques.

 AKP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

15 − 9 =