L’UE exhorte les Etats à adhéré à la convention des Nations Unies contre la torture


Nicolas-Berlanga-Martinez

A l’occasion de la Journée Internationale des Nations Unies pour le soutien aux victimes de la torture célébrée tous les 26 juin, l’Union Européenne (UE) a invité tous les États à adhérer à la convention des Nations unies contre la torture et à son protocole facultatif et à reconnaître que le Comité contre la torture est compétent pour recevoir et examiner les communications émanant de particuliers.

C’est par le biais d’un communiqué émanant du siège de l’UE à Bruxelles en Belgique, communiqué que l’Agence de presse Afreepress a reçu de la délégation de l’UE au Togo.

L’Union Européenne (UE) souligne qu’il est nécessaire de créer des mécanismes nationaux de prévention et d’assurer leur pérennité ainsi que leur autonomie opérationnelle et financière.

Après avoir félicité les ONG et les diverses personnes qui oeuvrent « sans relâche » pour prévenir la torture, l’organisation européenne félicite également les trois derniers pays qui ont récemment signé le protocle facultatif de la convention.

Adoptée par l’Assemblée générale des Nations le 10 décembre 1984, la convention et son protocole sont entrée en vigueur le 26 juin 1987.

Le Togo a signé la convention le 25 mars 1987 et y a adhéré le 18 novembre 1987.

Bernadette A.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.

Aller à la barre d’outils