L’UNFPA-Afrique prend de grandes décisions à Lomé

0
348

unfpa_afrique


A la suite de la réunion de l’Equipe régionale de management du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre qui a eu lieu en février 2014 à Dakar (Sénégal), c’est au tour du Togo d’abriter ladite réunion qui rassemble les Représentants résidents et les Coordonnateurs résidents des 23 pays que couvre la région Afrique de l’Ouest et du Centre du 11 au 13 novembre 2014.
 
Ouverte mardi à Lomé par le ministre de la Planification, du développement et de l’aménagement du territoire, Djossou Sémodji, cette rencontre se veut de réfléchir sur les questions de gestion, d’efficacité et de redevabilité qui affectent la performance des régions et le positionnement stratégique du programme d’Action de la CIPD dans l’Agenda de développement post-2015.
 
« Ces trois (3) jours de réflexions et de partage jetteront certainement les bases des actions futures de l’UNFPA dans une optique de poursuite et de renforcement de la mise en œuvre du Programme d’Action de la Conférence Internationale de la Population et le Développement (CIPD) au-delà de 2014 et son articulation cohérente avec l’Agenda post-2015 de développement durable », a laissé entendre Djossou Sémodji.
 
Pour lui, la question de la gestion de la crise de la maladie à Virus Ebola qui envahit les populations de trois pays de l’Afrique de l’ouest, exige que des stratégies de renforcement des capacités techniques et financières devant permettre de juguler ce fléau se dégagent.
 
La présente réunion, selon le Directeur régional de l’UNFPA, Bénoît Kalasa, s’inscrit dans le cadre des réflexions sur l’amélioration des performances de l’appui de l’UNFPA aux pays en vue d’un positionnement stratégique de l’Agenda de la CIPD au-delà de 2014 et leur articulation avec les objectifs de Développement durable encore désigné sous le vocable d’Agenda de Développement post-2015.
 
Il s’agit, a-t-il ajouté, « de revisiter les stratégies de l’UNFPA sur la base de son nouveau plan stratégique 2014-2017, tout en prenant en considération l’environnement changeant sur fond de crise humanitaire et de conflits émergents, échanger sur la réforme des Nations Unies, les rôles et les responsabilités des bureaux-pays, les nouvelles approches de partenariat et d’intervention ».
 
L’UNFPA est soucieux du bien-être des populations et de la Santé Sexuelle et de la Reproduction des femmes, des adolescents et des jeunes.
 
Bernadette A.
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

93 − = 83