Lutte contre le Covid-19 : Vers l’interdiction des taxis-motos au Togo ?

0
995

Le Togo s’achemine-t-il vers une interdiction du travail de taxi-moto ? Si le gouvernement ne le dit pas encore, plusieurs ministres laissent entrevoir cette éventualité. C’est le cas du ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Général Yark Damehane.

D’après le ministre, après l’état d’urgence sanitaire et le couvre-feu décrétés dans le pays, d’autres mesures « drastiques » seront annoncées dans les jours à venir pour suspendre durant la période de la crise sanitaire, les taxis-motos. Ceci, a-t-il dit pour réduire les risques de propagande de la pandémie.

« Les mesures sont en train d’être prises pour amener les Zemidjan (conducteurs de taxis-motos) à ne plus transporter des passagers. Ils auront quelque chose en guise de compensation. Cette mesure ne va pas tarder à être officialisée. Le gouvernement est en discussion avec les syndicats et autres structures », a déclaré le Général Yark Damehane.

 Comment la mesure de couvre-feu a-t-elle été observée au premier jour de sa mise en œuvre ? Ça été bien suivi, a-t-il répondu ce vendredi au micro de radio Victoire Fm. « Le couvre-feu décidé par le Chef de l’État au cours de son adresse à la nation a été suivi. Je tiens à saluer nos compatriotes qui ont démontré leur maturité », a laissé entendre le ministre Yark Damehane.

L’État d’urgence sanitaire, a-t-il poursuivi, fait partie des mesures prises pour protéger les citoyens. « Cette mesure, demande aux citoyens d’accepter et de mettre dans le placard, une partie de leurs libertés individuelles et collective pour que nous puissions faire face à ce danger de l’heure qui est la pandémie. Donc ce qui peut nous amener à limiter la propagation du virus, il faut le faire », a-t-il ajouté.

Raphaël A. / afreepress

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

65 + = 66