Lutte contre l’érosion côtière : Le Togo à la recherche de 44,9 millions $ pour réparer les dégâts

0
625

La ville d’Abidjan (capitale de la Côte-dIvoire) abrite depuis lundi 18 novembre 2019, une rencontre internationale organisée dans le cadre du Programme de gestion du littoral ouest-africain (West African Coastal Area Management program – WACA).

Programme financé et mis en œuvre par le Groupe de la Banque mondiale. Regroupant six (06) pays de la côte ouest-africaine à savoir le Sénégal, la Mauritanie, Sao Tome, la côte d’Ivoire, le Bénin, et le Togo, cette rencontre va permettre aux participants de présenter la situation de leur côté et des projets à des partenaires techniques financiers ainsi qu’à de potentiels bailleurs afin d’obtenir des financements devant servir pour la lutte contre l’érosion côtière et la pollution marine.

A cette occasion, Tchannibi Bakatimbe, coordonnateur national du programme WACA, a fait savoir que le Togo « va présenter deux (02) projets : Un projet de lutte contre l’érosion et un autre de lutte contre les pollutions ».

Ces projets, précise-t-il, concernent respectivement, la bande côtière allant de Gbodjomey à Agbodrafo, (denviron 37,9 millions $), et la zone du grand marché de Lomé ( environ 7 millions $). Il faut rappeler qu’en 2017, l’érosion côtière a coûté 3,8 milliards $ au Bénin, la Côte d’Ivoire, au Sénégal, et au Togo, représentant environ 5% de leur PIB.

Amen A.

source : afreepress

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

12 + = 18