Accueil Diplomatie Macron en Afrique la semaine prochaine pour présenter sa politique africaine

Macron en Afrique la semaine prochaine pour présenter sa politique africaine

- Advertisement -


Emmanuel Macron effectue de lundi à jeudi sa première tournée en Afrique — Burkina Faso, Côte d’Ivoire et Ghana — pour promouvoir une politique recentrée sur l’entrepreneuriat, la jeunesse et l’éducation, avec l’ambition d’améliorer l’image de la France, a affirmé vendredi l’Elysée.
« La France en Afrique n’est pas attendue partout, la vision pas forcément bonne, notre influence est en recul. C’est autour de ces paramètres que nous voulons formuler un projet », « au delà de l’aide au développement », selon l’Elysée.
Première étape, le Burkina Faso où il prononce mardi son principal discours devant 800 étudiants à l’université de Ouagadougou. Il « fixera le cadre de son approche de l’Afrique en s’adressant à la jeunesse africaine », a indiqué la présidence sans autre détail. Il répondra ensuite à des questions des étudiants, « sans filtre ».
Pour l’Elysée, « le choix du Burkina est en soi un message, car il y a une jeunesse politisée » dans ce pays en transition depuis la chute de Blaise Compaoré, chassé par la rue en 2015. « Ce public est loin d’être conquis d’avance et n’a pas forcément une bonne image de la France. Le président a une
forte ambition, qui est de faire évoluer la perception de la France par cette jeunesse ».
M. Macron veut impliquer tout son gouvernement avec « une feuille de route claire sur l’Afrique, déclinée par chaque ministère, qui devra rendre des comptes sur sa mise en oeuvre », a dit l’Elysée.
M. Macron se rendra ensuite à Abidjan pour assister au sommet Europe-Afrique, l’occasion de « replacer la relation France-Afrique dans le cadre de son projet de refondation de l’Europe ». S’adressant aux autres chefs d’Etat et de gouvernement, il insistera en particulier sur la lutte coordonnée contre les réseaux de passeurs, une discussion à laquelle seront associées les autorités libyennes, et sur le soutien que souhaite la France pour la force antijihadiste des pays du G5 Sahel.
Il se rendra enfin au Ghana, une première pour un président français. « Le choix de visiter un pays anglophone nous permettra d’illustrer notre approche continentale de l’Afrique: un lien privilégié avec les pays francophones mais aussi l’ambition de nouer un lien avec l’Afrique anglophone », explique
l’Elysée. Il y présentera une « nouvelle vision de la francophonie, moins défensive mais comme facteur d’intégration entre pays d’Afrique francophones et anglophones ».
Au cours de sa visite, le président visitera une centrale solaire au Burkina, et posera la première pierre du métro d’Abidjan, pour lequel Paris a accordé un prêt de 1,4 milliard d’euros. A Accra, il rendra visite à des
start-ups puis se rendra dans le quartier populaire de Jamestown, en compagnie
de l’ex-footballeur de l’OM Abedi Pelé
 
source : AFP
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

9 + = 11

LES + LUS

Togo, Casier judiciaire : Ces nouvelles dispositions qui agacent

Rien ne se fait plus de la même manière qu’avant à la justice de Lomé, lorsqu’il faut...

Mercredi noir au Village du Bénin : Martin Gbenouga ou l’astre de la négation

Martin Gbenouga Les habitudes ont la vie dure. L’inénarrable Directeur du Centre International de Recherche et d’Etude de...

Togo, Delato Agbokpè au cœur de la pagaille : Yark interpellé pour arrêter le permis de «tuer»

Delato Agbokpè Plus les années Gnassingbé passent, plus la gouvernance fiction se développe et dépasse par endroits le...

Election du maire dans le Yoto 3 : quand Agbéyomé et son MPDD versent dans la délation

Depuis ce jeudi 13 septembre 2019, l’élection du maire et ses adjoints notamment dans la commune de...